Un pilote de TUI fait demi-tour pour récupérer une fillette en larmes laissée à l’aéroport

Un pilote de TUI fait demi-tour pour récupérer une fillette en larmes laissée à l’aéroport
Ph. imagesBROKER / M. Mainka

C’était un retour de vacances comme les autres pour Adrian Insley, père de famille. Après un voyage à Ténérife avec ses parents, sa compagne et ses quatre enfants, c’est le moment pour lui de prendre un avion retour vers le Royaume-Uni. Seulement voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu…

« Je suis quelqu’un de très organisé avec les passeports, j’ai même une pochette pour les ranger. Mais cette fois-ci, ma compagne m’a demandé un passeport pour acheter quelque chose au Duty Free (magasin hors taxes) de l’aéroport. Après l’avoir utilisé, elle l’a rangé dans le sac du magasin », explique le papa de 38 ans au média Notthighamshire Live. C’est là que tout a commencé.

Pas de passeport, pas de vol…

« Notre vol a été retardé et l’aéroport était plein à craquer parce qu’il y avait trois vols en partance pour le Royaume-Uni », continue-t-il. Comme il voyageait avec ses enfants, Adrian Insley devait passer la sécurité de l’aéroport manuellement. Ce n’est que dans la file qu’il remarqua que le sac Duty Free était introuvable. « Je commence à paniquer parce que je ne sais pas où il se trouve. C’est là que je réalise qu’il nous manque un passeport ».

« Je suis allé expliquer la situation au personnel de sécurité mais ils m’ont dit que je ne pouvais pas embarquer sans passeport. Donc j’ai laissé partir toute ma famille et je suis resté avec ma fille parce que c’était son passeport qui manquait », déclare-t-il.

« Mes enfants pleuraient »

Le retour de vacances prenait une mauvaise tournure pour le père de famille. Il se retrouve alors à devoir chercher un logement, un transport et puis surtout organiser l’obtention d’un passeport temporaire pour sa fille. Beaucoup d’organisation en très peu de temps.

C’est ainsi que le papa et sa petite fille de 7 ans regardèrent par la fenêtre de l’aéroport le reste de la famille rentrer à la maison. « Mes enfants pleuraient, ma compagne pleurait aussi et les responsables des autres vols ont demandé à tout le monde de checker leurs sacs pour voir si le passeport n’y était pas ».

Après de longues recherches, le passeport est soudainement réapparu. Seulement voilà, il était déjà trop tard… L’avion avait déjà quitté la porte d’embarquement.

Une histoire pleine de rebondissements

Pendant ce temps, la mère d’Adrian Insley, Shraron Insley embarquait dans l’avion avec le reste de la famille. « J’étais impressionnée par le personnel de cabine, qui était vraiment attentionné et qui essayait de calmer mes petits-enfants qui pleuraient », explique la grand-mère de 60 ans. « Ils sont allés parler avec le capitaine pour voir où le décollage de l’avion en était. Mais nous étions prêts à partir et déjà sur la piste ».

C’est alors que l’hôtesse de l’air demanda à la famille d’appeler le père et de lui demander de venir à la porte d’embarquement. « J’étais complètement abasourdie, jamais dans ma vie je n’aurais cru qu’ils pourraient faire demi-tour pour une personne », raconte-t-elle. « Ils se sont excusés, disant qu’ils ne pourraient pas embarquer leurs bagages, mais nous n’en avions que faire, c’était fantastique, juste incroyable ».

Happy end

Le pilote de l’avion a finalement fait demi-tour pour récupérer le papa et sa petite fille qui ont enfin pu embarquer dans l’avion… et heureusement, les bagages aussi ! « J’ai essayé de remercier TUI pour tout ce qu’ils ont fait pour nous, je voulais leur partager notre expérience incroyable avec leur service client », glisse la femme d’Adrien Insley.

L’entreprise TUI de son côté a également réagi à cette histoire : « nous sommes ravis de savoir que la famille Insley a pu rentrer chez elle comme prévu. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour servir nos clients lorsqu’ils sont en vacances ».

Une belle histoire comme on les aime !