Transportée d’urgence à l’hôpital pour une morsure d’araignée: «ça avait la taille d’une balle de golf»

Transportée d’urgence à l’hôpital pour une morsure d’araignée: «ça avait la taille d’une balle de golf»
AFP / J. Eid

Abby Tannetta, 18 ans, séjournait dans la caravane des parents d’un de ses amis à Cardigan Bay, au Pays de Galles, pour célébrer la fin de ses études lorsqu’elle a été mordue par une araignée. Elle s’est réveillée à l’agonie avec une douleur sous le bras et a repéré une grosse araignée dans son lit. Terrifiée, Abby a bondi de son lit et a couru en hurlant de peur.

Quelques jours plus tard, elle a été transportée d’urgence à l’hôpital pour une intervention chirurgicale car les médecins craignaient qu’elle ne contracte une septicémie.

« La piqûre n’a fait que grossir »

« J’ai ressenti une douleur qui m’a réveillée dans mon sommeil, j’ai regardé à côté de moi et j’ai juste vu cette araignée géante s’enfuir du lit. C’était vraiment douloureux et n’a fait qu’empirer. Ça a grossi, c’était très rouge, ça démangeait et c’était tellement douloureux. Je ne pouvais pas bouger mon bras ou dormir sur le côté », raconte Abby au Mirror.

« Je me sentais vraiment étourdi et faible, j’étais en ébullition, et j’avais l’impression que mon cœur battait la chamade et que la piqûre avait encore plus grossi jusqu’à la taille d’une balle de golf. »

« Il y avait du sang partout »

Abby était déjà allée plusieurs fois dans la caravane des parents de son ami à Cardigan Bay Holiday Park et n’avait jamais rencontré d’araignées comme celle qui l’a mordue. « J’ai vraiment peur des araignées de toute façon, donc ma première réaction a été de crier et de sortir de ma chambre en courant en panique, » raconte-t-elle.

Abby a alors pris des antihistaminiques quotidiennement pour lutter contre toute infection laissée par la morsure mais la bosse sous son bras ne cessait de grossir et de devenir plus douloureuse. Trois jours plus tard, Abby était étourdie et faible à cause de la douleur, qui était si intense qu’elle l’empêchait de dormir. Malgré les antibiotiques, son état s’est aggravé. « Je ne me sentais pas mieux, je me suis réveillé et il y avait du sang et du pus partout sur mon t-shirt. »

Abby est alors emmené à l’hôpital où les médecins lui annoncent qu’elle doit subir une intervention chirurgicale.

Les médecins ont drainé la zone infectée et retiré la masse avec succès. Plus de peur que de mal pour la jeune fille de 18 ans.