Recevez 15.000 € pour aller télétravailler en Sardaigne

Recevez 15.000 € pour aller télétravailler en Sardaigne
Ph. Poike / Getty Images©

Ah la Sardaigne, ses eaux turquoise qui n’ont rien à envier à celles de la Polynésie, ses savoureuses spécialités culinaires comme les fregola (pâte en forme de petites boules) et la cuisson à la broche… Le cadre qu’offre la cousine de la Corse aux travailleurs est presque idyllique.

Un chèque de 15.000 €

Tous les salariés n’ont toutefois pas encore pensé à la destination italienne pour organiser leurs réunions zoom… Le gouvernement n’a en effet pas eu d’autre choix que d’instaurer une récompense pour inciter les nomades numériques – les fameux « digital nomads », à venir s’installer, à savoir un chèque de 15.000 euros. Au total, c’est une enveloppe de 45 millions d’euros qui est consacrée à cette initiative.

Voici les conditions

On vous arrête tout de suite : le projet n’est absolument pas de vous confier une somme aussi importante pour renouveler votre ordinateur et vous mettre dans les meilleures conditions de travail. La Sardaigne, c’est aussi l’île des centenaires. Dans la région de l’Ogliastra, située dans la partie centrale de l’île où le panorama est à couper le souffle avec ses pics de calcaire se jetant dans l’eau bleue, le petit village de Seulo qui comptait environ 800 habitants entre 1996 et 2016 constituait le lieu de résidence de pas moins de vingt personnes âgées de plus de 100 ans. L’île sarde cherche ainsi à rajeunir sa population.

Pour ce faire, le média Sifted rapporte que plusieurs conditions doivent être remplies si l’on veut jouir de ces 15.000 euros. Vous ne pouvez en effet vous installer que dans une commune sarde comptant moins de 3.000 habitants. Et ce n’est pas tout. Il faut aussi acheter ou rénover une maison dans le village choisi. Si tous ces critères vous conviennent, sachez que vous aurez pleinement le temps de mener les travaux dans votre nouvelle bicoque sarde puisque vous devrez y vivre à plein-temps. Voilà qui conviendra difficilement aux télétravailleurs qui pensaient faire un peu de présentiel au bureau…

Ouvert à tous les Européens

Le projet est ouvert à tous les Européens tandis que les autres nationalités doivent déposer une demande de résidence permanente au cours des 18 mois suivant leur arrivée pour tenter de décrocher ce chèque.

Si les conditions de ce projet semblent trop drastiques pour qu’il porte ses fruits, d’autres destinations sont devenues des options pour les télétravailleurs, à l’image de Madère. L’île portugaise a accueilli plus de 7.000 nomades numériques depuis février 2021, au moment où la crise sanitaire était encore dans tous les esprits. Cependant, l’histoire ne dit pas combien d’entre eux se sont installés là-bas de façon pérenne… Dans une interview que nous a accordée le Président du Syndicat des entreprises du tour operating (seto), René-Marc Chikli rappelait qu’indiquer le télétravail à l’étranger comme une nouvelle façon de faire du tourisme n’était qu’un épiphénomène…