Pour le bien-être des chevaux, ce manège bannit les cavaliers en surpoids

Pour le bien-être des chevaux, ce manège bannit les cavaliers en surpoids
Ph. Unsplash

L’équitation n’est pas faite pour tout le monde. C’est en tout cas ce que pensent les gérants du manège De Bongerd près de Groningen, aux Pays-Bas. Depuis ce mercredi, ils n’autorisent plus les cavaliers de plus de 95 kilos à monter à cheval. Et pas question de frauder : tout le monde doit passer sur la balance en arrivant, relatent nos confrères de Sudinfo.

Ne pas surcharger les chevaux

Cette nouvelle règle ne concerne que les adultes mais est appliquée à tout le monde. Le but : ne pas surcharger les chevaux et leur éviter souffrance et problèmes de dos.

L’équipe du manège assume complètement cette décision. Questionnés sur le sujet par la presse néerlandaise, ses membres ont cité en exemple une directive de la Fédération royale néerlandaise des sports équestres, qui indique qu’un cavalier ne doit peser que 15 à 20 % du poids du cheval.

« Le cheval passe avant tout ! »

Fédération qui, elle, nuance cette règle, qui ne doit pas être appliquée à la lettre. D’après une étude britannique, un cavalier expérimenté de 100 kilos exerce moins de pression sur l’animal qu’un autre sans expérience et plus léger. Mais interrogée sur le sujet à la radio, une représentante de la Fédération a tout de même défendu cette mesure, commentant que ce n’est pas en soi une mauvaise chose. « Mon propre mari monte bien à cheval, mais il est devenu plus lourd au fil des ans », a-t-elle expliqué. « Lorsque nous voulons faire une promenade sur la plage, on lui dit parfois non. Et c’est bien. Parce qu’au final, le cheval passe avant tout ! »