Née avec deux vagins, voici comment elle a découvert que ce n’était pas normal

Née avec deux vagins, voici comment elle a découvert que ce n’était pas normal
Ph. Facebook

Tee Bartlett est une Australienne née avec deux vagins. Dans la presse australienne, elle a récemment expliqué comment elle a découvert que ce n’était pas le cas de tout le monde. Elle raconte par exemple que pendant la puberté, elle pensait qu’il était normal d’avoir à mettre deux tampons. Ce n’est qu’à 16 ans, quand elle a demandé à sa mère dans quel orifice elle devait mettre son tampon, que Tee a découvert qu’elle n’était pas comme tout le monde.

« Je ne communiquais pas vraiment avec ma mère sur ce genre de sujets à l’époque. C’est un jour où j’en parlais avec ma meilleure amie et ma mère que cette dernière a réalisé. Au début, elle m’a dit qu’il n’y avait pas deux orifices et nous nous sommes disputées, j’étais vraiment sur la défensive. Elle a ensuite suggéré que nous allions chez un docteur. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé qu’elle était sérieuse », explique Tee à Lad Bible.

Des médecins incompréhensifs

L’histoire aurait pu s’arrêter là, sauf que les médecins de Tee ne l’ont pas prise au sérieuse. « Ils m’ont méprisée et me faisaient sentir folle. Ils se sont regardés, m’ont dit que c’était normal et m’ont poussée vers la sortie ». Ce n’est que lorsqu’elle a consulté un gynécologue que Tee a finalement été diagnostiquée. Depuis, Tee a été opérée de sa difformité. « J’ai paniqué car j’avais lu que mon compagnon pouvait rester coincé dans le second orifice car il faisait la moitié de la taille normale », indique Tee. « Heureusement, mon petit ami de l’époque, qui est toujours celui que j’ai aujourd’hui, a très bien réagi. Il m’a dit que nous allions simplement nous occuper du problème », conclut-elle.