Kidnappée, elle est sauvée grâce à une livraison de repas

Kidnappée, elle est sauvée grâce à une livraison de repas

En général, on réclame de ne pas avoir de rondelles d’oignons dans son burger ou d’échanger une brochette de poulet contre un bœuf au fromage dans un menu japonais… Les commentaires ouverts à la fin d’une prise de commande via les plateformes de livraison s’avèrent utiles pour satisfaire nos petits caprices. Dans le cas de cette jeune femme de 24 ans, cette saisie lui a tout simplement sauvé la vie !

Le restaurant prévient la police

Les médias américains tels que Today et NBC racontent que la victime s’est connectée à l’appli Grubhub, un équivalent d’Uber Eats opérant aux États-Unis et au Royaume-Uni, afin de lancer l’alerte. Kidnappée depuis cinq heures dans le quartier new-yorkais du Bronx, elle a eu l’idée de passer commande pour avoir l’opportunité d’appeler à l’aide grâce à cette case additionnelle. C’est le restaurant lui-même qui a révélé l’information, en remerciant les services de police via sa page Facebook.

L’agresseur arrêté

La jeune femme avait en effet demandé d’appeler la police et de rester discret au moment de la livraison pour mettre fin à la prise d’otage. Celle-ci a débarqué moins d’une heure et demie après la prise de commande…

L’agresseur a été bien arrêté et est désormais sous le coup de plusieurs chefs d’accusation, dont ceux de viol, étranglement et menaces.