Il mange trop de pâtes pendant le confinement et crée un sac en cuir "Penne Barilla"

Il mange trop de pâtes pendant le confinement et crée un sac en cuir "Penne Barilla"
Ph. Nick Bentel

Ca aurait pu être l'indigestion. Mais le designer Nik Bentel a su tourner l'obsession alimentaire du confinement à son avantage. Inspiré par le paquet "Penne" de la marque de pâtes Barilla, l'artiste a conçu un sac à main en cuir qui reprend trait pour trait les dimensions, les couleurs et les inscriptions de la boîte en carton.

Il faut dire que l'artiste a su tirer les ficelles du buzz. En juillet dernier, Nik a révélé les images de sa création sur les réseaux avec la légende suivante : "Pendant les mois les plus brutaux de la pandémie, presque tout le monde a vécu la même expérience en regardant la boîte de pâtes, alors pourquoi ne pas essayer de réimaginer l'objectif de la boîte en quelque chose d'un peu plus excitant ?"

Excitant indeed. Car la publication est devenue virale, obtenant plus de 220.000 likes et plus de 25.000 retweets en moins de 24 heures. Depuis lors, de nombreux aficionados des pâtes partagent leur admiration pour cet accessoire unique et mondain.

Réimaginer le quotidien

Le sac à main en question est l'œuvre de Nikolas Bentel, un artiste et designer qui "crée des produits et des performances qui incitent les spectateurs à réimaginer leurs objets quotidiens", selon son site web. Bentel, qui a obtenu un double diplôme de la prestigieuse Brown University et de la Rhode Island School of Design, "a été chargé par des marques de créer des expériences passionnantes, étranges et engageantes en utilisant des formes alternatives de conception de produits, de publicité et d'art de la performance". Voilà chose faite et réussie avec le sac Barilla. La création est une édition limitée (100 exemplaires), disponible pour 199$ soit un peu moins de 170€, à partir du 11 août. A noter que le sac n'a, a priori, pas été commanditée par la marque.

Art et mobilier

Ce n'est pas la première fois que le designer fait parler de lui. Déjà en 2018, Nick avait présenté une collection de meubles d'un genre particulier. Il s'agissait en fait de lui-même, nu, dans différentes positions, tantôt imitant une chaise, une table de salon ou une bibliothèque. L'artiste avait intitulé cette collection "All Purpose Nik" que l'on pourrait traduite par Nik à tout faire.