Il frôle l’accident à cause d’une araignée géante dans sa voiture: «Je me suis figé»

Il frôle l’accident à cause d’une araignée géante dans sa voiture: «Je me suis figé»
Ph. Unsplash d’illustration

Lindsay était à bord de sa camionnette quand l’énorme créature est apparue. Des images de vidéosurveillance provenant de la station-service où l’homme, complètement paniqué, s’est arrêté, ont montré la bête monter sur le véhicule, au niveau du pare-soleil côté passager. Quand il a aperçu l’araignée, Lindsay s’est mis à lui parler : « Je lui ai dit, ‘si tu bouges encore une fois, je vais m’écraser et nous tuer’ », témoigne le quadragénaire dans les colonnes du Mirror.

« C’était au bout d’une heure et demie de route environ, il faisait sombre. Je conduisais sur l’autoroute en écoutant du Cyndi Lauper. Je chantais de tout mon cœur quand tout à coup, une entité sombre est apparue sur le pare-brise. C’était une énorme araignée sanglante ! Elle marchait, blasée, à travers tout le pare-brise et s’est arrêtée juste devant moi », raconte Lindsay, qui affirme que l’araignée faisait la taille de sa main.

« Pétrifié »

« J’étais pétrifié, je me suis figé. Mon cœur s’est arrêté et mes bras étaient figés. Un instinct ancestral est intervenu pour préserver ma vie », ajoute l’Écossais. « Je savais qu’il y avait des araignées en Australie et je savais en regardant Octonauts à la télévision que la faune, la plupart du temps, n’attaquait que si elle se sentait menacée ou effrayée. Je devais aussi me préparer mentalement à l’éventualité où je me ferais sauter dessus », témoigne Lindsay dans des propos traduits par Sudinfo.

Les vingt minutes qui ont suivi, Lindsay a continué de conduire, cherchant désespérément un endroit où s’arrêter. Soudain, l’araignée a disparu de son champ de vision. C’est là qu’il a commencé à paniquer : « Je ne savais pas si elle avait sauté sur le siège passager ou sur le tableau de bord, ou même sur moi ! », explique-t-il. « C’est à ce moment-là que j’ai paniqué et que j’ai menacé de crasher la voiture et de nous tuer tous les deux si elle ne se remontrait pas », ajoute Lindsay.

« Une torture totale »

« C’est aussi à ce moment-là que les petites mouches, les moustiques ou même l’air des bouches d’aération vous chatouillent les jambes et que vous pensez immédiatement que c’est l’araignée. C’est une torture totale pendant vingt minutes dans l’obscurité totale. J’ai continué à scruter l’intérieur du véhicule, je suis vraiment étonné de ne pas avoir fait d’accident cette nuit-là », explique encore Lindsay.

Une fois arrêté à la station-service, l’Écossais a ouvert la porte passagère en espérant que l’araignée s’enfuirait, mais elle restait immobile. « J’ai couru dans le restaurant, c’est là que j’ai trouvé une brute imposante, un bel homme barbu. Mon héros poilu ! », plaisante Lindsay. Et ce fut réellement son héros, puisque « l’homme poilu » a retiré l’araignée de la voiture de Lindsay. Il a carrément écrit un poème pour le remercier !