Elle croit s’envoler pour l’Irlande du Nord et se réveille à... Gibraltar

Elle croit s’envoler pour l’Irlande du Nord et se réveille à... Gibraltar
AFP / H. Hanschke

C’est une drôle d’histoire qui est arrivée à Gemma, une Anglaise de 25 ans. Alors qu’elle devait prendre l’avion de Manchester jusqu’à Belfast, en Irlande du Nord, pas très loin de là, elle s’est réveillée à l’autre bout de l’Europe !

Pourtant, la journée s’était déroulée comme prévu, d’après ce que rapportent le Mirror et Sudinfo. Dimanche matin, elle s’est rendue à l’aéroport de Manchester, en se dirigeant vers ce qu’elle pensait être la bonne porte d’embarquement. Une fois devant, elle a présenté son billet, qui a été scanné et est allée s’installer à sa place, prête pour une petite sieste d’une quarantaine de minutes, la durée de ce vol interne au Royaume-Uni.

Lorsqu’elle se réveille, elle se rend compte qu’elle est toujours en vol et demande donc au personnel de bord quand l’avion s’apprêtera à atterrir. Quelle ne fut pas sa surprise face à la réponse : « Ils m’ont dit que nous atterririons dans une heure et quart. Et j’ai demandé : ‘Ce vol ne va pas à Belfast ?’. Ils m’ont répondu qu’il allait à Gibraltar et j’ai dit : ‘Les gars, je suis sur le mauvais vol’. »

Inquiétude des parents

Évidemment, cet incident a inquiété Gemma, qui se retrouve au milieu des airs, loin de sa destination. Comment allait-elle rentrer chez elle ? Ses parents, qui devaient l’attendre à Belfast, s’inquiéteraient-ils ?

Quand sa maman a su qu’elle n’était montée dans le bon avion, alors qu’elle lui avait envoyé un SMS juste avant de décoller, ça lui a « retourné l’estomac ». Surtout qu’ils n’avaient pas reçu les bonnes informations pour aider leur fille ! « Ils ont pris des dispositions pour me ramener d’Alicante et ce n’est que lorsque j’ai atterri à Gibraltar, et que j’ai eu du réseau, que j’ai pu leur dire où j’étais réellement », raconte Gemma.

Une enquête ouverte

Le personnel de bord a autorisé Gemma à sortir s’aérer un moment, prendre une petite photo souvenir avant de retourner vers Manchester dans le même avion.

De son côté, EasyJet ne sait pas comment Gemma a pu monter dans le mauvais avion et a ouvert une enquête en interne pour comprendre ce qu’il s’est passé.