Cette école a installé un lecteur d’empreintes digitales pour suivre les élèves aux toilettes

Cette école a installé un lecteur d’empreintes digitales pour suivre les élèves aux toilettes

À Sydney, les élèves du Moorebank High School doivent désormais montrer patte blanche en scannant leur empreinte digitale pour se rendre aux toilettes. Cette mesure a été prise par la direction de l’établissement en juin dernier. Cette dernière était exaspérée après avoir dû dépenser des milliers de dollars australiens pour réparer des toilettes vandalisées. « Cela arrivait souvent que des gens jettent leurs excréments au plafond. C’est arrivé quelques fois l’année dernière, c’était dégoûtant », explique Daniel, un élève de 11 ans à ABC News.

Enregistrement d’empreintes digitales

Désormais, la plupart des élèves de l’école ont donc accepté d’enregistrer leur empreinte digitale pour pouvoir se rendre aux toilettes durant les heures de cours. Comme l’explique la direction, cet enregistrement n’est pas obligatoire. Les élèves qui le souhaitent peuvent également se rendre aux toilettes en obtenant une carte d’accès distribuée par les éducateurs.

Quid de la vie privée ?

Deux parents ont décidé de porter plainte auprès de la direction suite à ces nouvelles mesures. « Pour moi, il s’agit d’une violation de la vie privée. Cela pose un risque de cybersécurité lié au vol de données biométriques et un risque potentiel pour la sécurité physique des étudiants », explique Alana Maurushat, experte en cybersécurité. Une critique démentie par la direction, qui assure que les empreintes digitales des étudiants ne sont pas « copiées » dans le système. « Il s’agit d’une représentation alphanumérique de l’empreinte digitale », indique-t-elle.