Cette coiffeuse refuse ses clients vaccinés par crainte d’être contaminée

Cette coiffeuse refuse ses clients vaccinés par crainte d’être contaminée
Ph. Yazmina Jade Adler

La question du « coronapass », du « pass sanitaire », bref de savoir s’il faut, oui ou non, offrir plus de possibilités aux personnes qui ont été vaccinées contre le coronavirus est au centre des débats depuis plusieurs semaines. Et si certaines personnes estiment que les citoyens qui sont protégés contre le virus doivent avoir plus de droits, Yazmina Jade Adler, une coiffeuse australienne, pense, de son côté, le contraire.

En effet, la jeune femme fait énormément parler d’elle depuis quelques jours car elle refuse de recevoir dans son salon les clients qui ont été vaccinés. Selon elle, ils sont susceptibles d’envoyer des particules qui vont contaminer les autres.

Des croyances étranges

Difficile de comprendre comment elle est arrivée à ce raisonnement, mais ce n’est pas la première fois que la jeune femme fait le tour de la toile. En effet, en 2018, elle affirmait qu’elle arrivait à faire disparaître les douleurs liées à ses menstruations en frottant le sang de ses règles sur son visage lors d’une séance de méditation.

Aujourd’hui, voilà qu’elle interdit donc l’accès à son salon de Palm Beach aux personnes vaccinées. Les spécialistes sont pourtant formels : une personne vaccinée qui n’est pas porteuse du coronavirus ne peut scientifiquement pas contaminer quelqu’un qui n’est pas vacciné, quel que soit le contenu du vaccin qui a été injecté (Pfizer, AstraZeneca, Moderna ou autre).