Une crème glacée à la poudre protéinée ? Une mauvaise idée

Une crème glacée à la poudre protéinée ? Une mauvaise idée
Capture TikTok

De la banane, des fraises ou d'autres fruits frais, du lait d'amande sinon d'autres types de laits végétaux, de l'extrait de vanille, beaucoup de glace pilée...et surtout de la poudre protéinée. Voilà pour la recette de la crème glacée la plus tendance du moment, sur Tik Tok du moins. Les vidéos anglophones identifiées par le hashtag "protein ice cream" ont généré plus de 87 millions de vues. Un succès engendré aussi par un défi lancé en fin d'année dernière, consistant à obtenir une texture très dense de cette mixture glacée, au point de pouvoir renverser le bol du blender sans qu'elle ne termine sa course au sol (de la même manière que l'on peut effectuer le geste après avoir monté des blancs en neige).

@yourplugslazy

🍦150cal Protein Icecream! #lowcarbrecipes #lowcarb #keto #lowcaloriedessert #lowcalorie #weightloss #healthyrecipes #macrofriendly #diet #diethack

♬ original sound - YourPlugsLazy

Pas un ingrédient anodin

La véritable star de cette recette, c'est la poudre protéinée. Utilisée par les sportifs afin de maintenir la masse musculaire, mais aussi par des patients suivant un régime hyper-protéiné ou encore par des consommateurs véganes qui veulent complémenter leur régime sans produit carné, cette préparation sèche se trouve désormais sous diverses versions : à base de protéines de pois, de petit-lait ou d'œufs, au goût chocolat, vanille ou caramel salé...

On aura compris que cette poudre protéinée est recommandée dans des cas particuliers. Ces recettes populaires présentées sur le réseau social chinois comme une alternative santé à la crème glacée traditionnelle laissent penser que l'on peut utiliser cette préparation de façon aussi naturelle que l'on ajoute du beurre dans une purée. Il ne s'agit pourtant pas d'un ingrédient anodin. En 2020, la prestigieuse université de Harvard indiquait dans une étude que la préparation ne contenait pas seulement des protéines végétales ou extraites d'œufs. Elles peuvent aussi embarquer des sucres ajoutés, des additifs et des épaississants.

Une composition parfois floue

Le sujet des protéines est lui-même problématique, du point de vue des quantités. La dose peut être particulièrement élevée, notamment pour les préparations destinées aux sportifs, représentant 10 à 30 grammes pour une seule cuillère. Les chercheurs américains de Harvard prévenaient de l'absence de data sur les effets à long terme sur la prise de poudre protéinée. Et l'on sait déjà que celle-ci provoque des troubles intestinaux. Pire, un rapport du Clean Label Project avait épluché le contenu de 134 produits et avait repéré de l'arsenic, du mercure ou même du bisphénol A. Bref, mieux vaut se rafraîchir cette semaine à l'aide une bonne glace artisanale...

@samstethics

50grams of protein strawberry banana ice cream 🍨 #foryoupage #gymtok #greenscreenvideo #summerbody #highproteinmeals #lowcaloriedessert

♬ original sound - Sam