Un Mondial en plein hiver: quel menu pour accompagner les soirées foot?

Un Mondial en plein hiver: quel menu pour accompagner les soirées foot?
Ph. gorodenkoff / Getty Images©

Pour la première fois de son histoire, la Coupe du monde de football expérimentera la fin d’année pour son organisation. Accueillie par le Qatar, la compétition se déroulera jusqu’au 18 décembre, quelques jours seulement avant l’arrivée de l’hiver. D’habitude, les supporters prennent rendez-vous avec leur télévision, ou leurs amis dans les fan zones, entre les mois de juin et juillet.

Garder les traditions…

Au-delà des problématiques environnementales et sociales présentées par certains téléspectateurs comme des arguments pour ne pas visionner les matches (nombre de Belges ne regarderont probablement pas le Mondial en raison du gaspillage de ressources, des conditions de travail des ouvriers jugées déplorables sur les chantiers des stades ou en raison du manque de respect des droits humains), une étude française menée par le cabinet d’analyses NielsenIq pour repérer les intentions des téléspectateurs révèle surtout que la Coupe du monde de football est un événement dont le maître mot est la convivialité. C’est un moment de partage et de plaisir incarné par des rituels de consommation. Si nous nous étions habitués à célébrer la magie du ballon rond en tee-shirts et lunettes de soleil sur la tête, cette édition automnale n’empêchera pas les supporters de décapsuler leurs packs de bière et d’ouvrir un paquet de chips.

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les fans de foot ne sortiront pas l’appareil à raclette devant les matches. Seuls 5 % de répondants pensent potentiellement s’organiser une telle soirée à cette occasion. Sur la table, on retrouvera des produits qui sont légions lors d’une Coupe du monde en période estivale. D’abord des boissons fraîches non alcoolisées, pour 26 % de supporters. Mais aussi des biscuits apéritifs pour 25 %, ou encore des plats à partager faits maison tels que la pizza, les tourtes ou la quiche, selon 15 % de personnes interrogées et concernées. En été comme à l’automne, la pizza reste un must have pour une soirée foot. Si elle n’est pas faite maison, elle sera livrée par un restaurant, sinon commandée à emporter (19 %) ou achetée en grandes surfaces (12 %).

… avec quelques adaptations

Symbole fort de matches de football, qui permet de trinquer à la victoire (ou de noyer son chagrin après une défaite, mais on vous rappelle, l’alcool est à consommer avec modération), la bière se fera bel et bien mousser chez 14 % de répondants. Pour autant, cela ne signifie pas que les marqueurs culinaires de la saison estivale auront la cote : le gaspacho ne sera ainsi consommé que par 5 % de supporters. Pour autant, 11 % de fans de ballon rond ne diront pas non à un petit café ou un chocolat chaud devant un match.

Cependant, si la saison automnale n’aura pas d’influence sur les choix « culinaires » des soirées du Mondial, elle l’aura tout de même sur le choix des lieux de visionnage. 93 % des répondants qui ont prévu de suivre le Mondial regarderont les matches à la maison, alors que seulement 10 % ont l’intention de se déplacer dans un bar ou un restaurant.