Qu’est-ce le Mogu Mogu, cette boisson à mâcher venue d’Asie qui cartonne chez les jeunes?

Qu’est-ce le Mogu Mogu, cette boisson à mâcher venue d’Asie qui cartonne chez les jeunes?
Ph. Distri-K / Facebook

Venue d’Asie, une nouvelle boisson est en train de se faire une place dans les rayons des supermarchés. Son nom ? Mogu Mogu. Si elle cartonne auprès des jeunes, c’est à cause de son packaging fun et coloré, de la multitude de goûts proposés, mais aussi et surtout parce que c’est une boisson… qui se mâche.

Une boisson venue de Thaïlande

Le Mogu Mogu est né en Thaïlande. La boisson s’est peu à peu étendue à d’autres pays asiatiques et maintenant, elle débarque en Europe. Son nom vient du japonais et signifie « mâcher ». Car aussi surprenant que cela puisse paraître le Mogu Mogu se mâche. La boisson est un mélange entre un jus de fruit et des morceaux de gelée de noix de coco (nata de coco). On retrouve une dizaine de saveurs différentes comme le litchi, la mangue, l’ananas, la pastèque ou le fruit de la passion.

@candymixfrance

Répondre à @milinegv4 c’est quoi ton Mogu mogu prefere ? 🥰 #fypシ #degustation

♬ Monkeys Spinning Monkeys - Kevin MacLeod & Kevin The Monkey

Où en trouve-t-on en Belgique et à quel prix ?

Le Mogu Mogu débarque aussi en Belgique. On en trouve dans certains supermarchés asiatiques et dans les boutiques spécialisées dans les friandises et les boissons importées de l’étranger. À Bruxelles, le restaurant de street food thaï Pitaya en propose également. Enfin, il est également possible d’en commander en ligne sur Bol.com par exemple. Pour le prix, comptez entre 3 et 5 € pour une bouteille de 320 ml.

Tout n’est pas rose

À part éventuellement la couleur, tout n’est pas rose du côté du Mogu Mogu. Cela reste une boisson très, trop, sucrée. D’ailleurs, elle a un nutri-score de E. L’application Yuka la considère comme trop sucrée, trop calorique et contenant trop d’additifs. « En tant que parent, on comprend que ça leur plaise, le packaging est fun, et on leur achète volontiers en pensant que c’est plus original et exotique qu’un soda classique, même si ce n’est certainement pas beaucoup plus sain », explique un père de famille au Parisien.

À consommer avec modération donc !