Pourquoi le rose va-t-il envahir nos assiettes en 2023?

Pourquoi le rose va-t-il envahir nos assiettes en 2023?
Ph. ETX Daily Up Studio

L'ail rose dont le Tarn est légitimement fier avec son Label Rouge et son Indication Géographique Protégée, du sel rose d'Himalaya pour une cuisine salée sans iode, de la betterave chioggia pour un carpaccio qui titille autant les papilles que la rétine... Entre la fraise, la framboise ou l'intérieur de la goyave, la couleur fétiche de Barbie n'est pas nouvelle en cuisine, au point de passer finalement inaperçue !

Des grandes tendances en 2023

Mais, tout pourrait bien changer en 2023 à en croire un rapport d'analyses publié par un cabinet américain (Technomic) qui repère les tendances dans l'industrie de la restauration. Une flopée de nouveaux ingrédients et de recettes teintés de rose devraient donner de la couleur aux futures cartes. On ne parle pas de gastronomie, mais plutôt d'aliments dont la nuance évoquerait la bonne santé. Selon Technomic, le rose serait une couleur joyeuse et photogénique mais enverrait aussi le message d'une richesse en antioxydants.

Parmi les aliments qui porteront la couleur préférée de Barbie comme tendance culinaire en 2023, il y a l'ananas rose. Aux Etats-Unis, cette variété fait un carton sur les réseaux sociaux, et notamment sur Tik Tok où des vidéos présentant le fruit enrichi en lycopènes génère près de 45 millions de vues. Sa saveur serait plus sucrée que son cousin jaune, mais il est difficile de le confirmer puisqu'il s'agit d'un aliment génétiquement modifié, interdit en Europe. La compagnie américaine qui l'a mise au point a en effet injecté la molécule - dont on vante depuis longtemps l'action antioxydante, présente d'habitude dans les tomates et les pastèques pour teinter des ananas gold.

Alors, du rose ou pas?

Fort heureusement, vous pourrez juger si 2023 sera effectivement placée sous le signe du rose en dégustant un bissap. Désignée comme une recette qui rafraîchira (ou réchauffera) l'an prochain, la boisson traditionnelle empruntée aux cultures sénégalaise, guinéenne et malienne, est un jus d'hibiscus. Plus précisément, le breuvage utilise une variété que l'on appelle roselle, ou oseille de Guinée. Servi chaud ou froid, le liquide aurait des effets diurétiques et faciliterait ainsi la digestion.

Du côté de "nouveaux" ingrédients de couleur rose, vous découvrirez aussi le schisandra, une baie chinoise aux superpouvoirs. Accrochées à une plante liane qui pousse comme la vigne, elles sont un cocktail de bienfaits en réunissant plusieurs vitamines et seraient capables de stimuler le système nerveux ou même d'agir sur le stress. Le schisandra est bien connu de la médecine chinoise qui l'utilise pour soulager l'asthme, la diarrhée et les insomnies.

En vérité, la tendance du rose dans l'assiette a déjà démarré. Cet été, la "pink sauce" a fait le buzz avec la préparation de la Chef Pii sur Tik Tok, dont certaines vidéos ont dépassé les trois millions de vues. L'influenceuse a d'abord cultivé le secret autour de la composition de son condiment, dans lequel on trempe des ailerons de poulets frits, avant de finalement révéler que la sauce était à base d'ail, de piment, de miel et surtout de fruit du dragon, un aliment exotique très courant sur les marchés asiatiques... de couleur rose bien sûr.