Voici les raisons pour lesquelles Werchter est l’un des meilleurs festivals au monde

Voici les raisons pour lesquelles Werchter est l’un des meilleurs festivals au monde
Belga image

Le fait que Rock Werchter est un mastodonte en matière de festivals n’est plus vraiment à démontrer et ce n’est pas pour rien qu’il en est (déjà) à sa 46e édition. Mais après deux ans de disette, on avait tout de même tendance à se demander si les choses seraient comme avant ; si l’on était encore fait pour vivre ce genre d’événements. Une nouvelle fois, Rock Werchter a prouvé qu’il était l’un des meilleurs festivals au monde.

1. Une affiche exceptionnelle

Dès le mois de février, nous savions à quelle sauce nous allions être mangés, puisque Rock Werchter fait partie des festivals qui communique son affiche dans son intégralité rapidement. Malgré les annulations regrettables de Greta Van Fleet et Sam Fender, il s’agissait une nouvelle fois d’une affiche XXL. Il a parfois été reproché au festival de ne pas être assez rock, mais il est impossible de lui faire ce proche pour cette 46e édition. Entre des groupes légendaires comme Metallica, Pearl Jam, les Red Hot Chili Peppers ou les Killers, et des nouvelles sensations comme Maneskin, Inhaler et Nothing But Thieves, il était difficile de ne pas en avoir pour son argent. En ce qui nous concerne, les concerts de Sum 41, Bicep et Imagine Dragons restent les temps forts de ce long week-end. Et la diversité de ces trois noms montre bien que Werchter propose à boire et à manger.

2. Une organisation au poil

Un festival pouvant accueillir 90.000 personnes par jour, ça n’existe pas dans chaque pays. La Belgique a la chance d’accueillir plusieurs événements de cette envergure tout au long de l’année. Mais aussi bien que Werchter ? C’est difficile. Mis à part le départ du festival le dimanche soir après le concert des Red Hot qui a duré trop longtemps, il est difficile de faire un reproche au festival en matière d’organisation. Tout y est fluide, bien pensé, et l’on se surprend à encore voir des améliorations (notamment des nouveaux stands de nourriture) année après année. Et pour preuve de cette belle organisation, aucun incident majeur n’a été déploré. La Croix-Rouge a tout de même pris en charge 5.800 personnes, mais jamais à cause de graves incidents. Petit bémol cependant : l’utilisation de gobelets en plastique jetable et pas réutilisable sur le site du festival. Même si la soif de certains permet de désengorger un peu le sol des verres à peu près partout, cela semble faisable de mettre en place un système de verres avec une caution.

3. Une ambiance comme on les aime

Il n’y a pas à dire, les spectateurs de Rock Werchter savent faire la fête. Non seulement en concert, mais aussi dans le camping et sur chaque coin d’herbe de la plaine, à peu de chose près. En famille ou entre amis, de Belgique ou d’ailleurs, sont liés par le désir commun de prendre une bonne dose de musique. Ce long week-end était l’occasion rêvée de le faire, mais surtout de réaliser de belles rencontres, ou de changer le regard que l’on a sur certaines de ses connaissances, de les redécouvrir autrement.

Vous l’aurez compris, nous nous réveillons de ce week-end de festivités avec de belles étoiles dans les yeux et des oreilles comblées par ce qu’elles ont entendu. On le pensait déjà, mais cette 46e édition est venue le confirmer : Rock Werchter reste l’un des meilleurs festivals au monde.