Tomorrowland : Tout ce que vous devez savoir

Tomorrowland : Tout ce que vous devez savoir

Accessibilité?

Si vous voulez prendre le train pour vous rendre à Tomorrowland, le mieux est de rallier la gare d'Anvers. Et de là, des trains (de nuit) desservent Boom via Anvers-Central et retour. La SNCB propose un e-billet de train Tomorrowland à 11 euros. Il vous permet de rallier Boom en train au départ de n'importe quelle gare belge.

Le billet est valable pour un aller-retour en deuxième classe. Vous pouvez déterminer vous-même les dates de voyage entre un jour avant et un jour après le week-end du festival. De la gare de Boom, des navettes de bus vous emmènent gratuitement au festival et au camping, et retour.

Vous pouvez aussi rejoindre le festival avec des navettes spécialement prévues à cet effet. Il y a ainsi une liaison au départ de Brussels Airport à Zaventem et de l'aéroport de Charleroi. Les organisateurs du festival ont aussi affrété des transports spéciaux au départ de pas mal de villes. C'est le cas d'Alost, Bruges, Bruxelles, Eindhoven, Geel, Genk, Gand, Hasselt, Courtrai, Louvain, Liège, Sint-Niklaas, Saint-Trond, Tirlemont et Turnhout. Le prix d'un billet pour ces bus varie selon la distance entre la ville et le festival.

La société de transports en commun De Lijn amène aussi les festivaliers à Tomorrowland. Au départ de Malines, vous pouvez prendre le bus 500 en direction d'Anvers. Il s'arrête à deux pas de l'entrée principale du festival.

 

C'est aussi à un jet de pierre que se trouve le parking gardé des vélos. Il sera surveillé jusqu'à une heure après la fermeture du festival. Suivez les flèches «P Bike» pour le rallier.

Vous venez en voiture? Dans ce cas, le festival est accessible via les autoroutes E19 et A12. Suivez le fléchage «Festival Boom». Une fois que vous arrivez à proximité du festival, vous devez suivre les flèches «P Festival» pour Tomorrowland et «P Camping» pour Dreamville.

Vous pouvez réserver une place au parking à l'aide d'un voucher. En ligne vous débourserez pour une journée 10 euros et sur place 15 euros. Pour les trois jours, le prix passe à 20 euros et 30 euros.

Les organisateurs ont aussi prévu une zone Kiss & Ride. Les festivaliers peuvent y être déposés et repris, mais le parking n'est pas autorisé. Pour atteindre la zone Kiss & Ride, vous devez suivre les flèches «Festival Boom» et «K&R Festival».

Entrées?

Chaque année, on assiste à une ruée sur les billets d'entrée pour Tomorrowland. Comme la demande est beaucoup plus grande que l'offre, les personnes intéressées doivent d'abord se préenregistrer. Seules ces personnes peuvent ensuite se procurer des billets d'entrée le jour de la vente à l'aide d'un lien spécial. La vente belge a commencé cette année le 28 janvier et au niveau mondial le 4 février. Toutes les places sont parties en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

Pour une entrée pour le week-end vous payez 225 euros (380 pour une entrée VIP). Si vous voulez passer une journée à Tomorrowland, vous payez entre 94 et 155 euros, selon que vous voulez aussi avoir accès à plusieurs zones de confort.

Le festival propose aussi pas mal d'options pour séjourner sur place. Vous pouvez amener votre tente, louer une tente ou passer la nuit dans une des nombreuses cabanes ou même villas. Les prix varient de 65 euros pour un emplacement de camping à 1.399 euros pour une cabana.

Le tour de l'Europe

Tomorrowland ne veut pas uniquement faire vivre aux visiteurs une expérience inoubliable pendant le festival, mais le voyage pour s'y rendre doit aussi être unique. Raison pour laquelle, l'organisation propose aussi des vols spéciaux et même un minitrip à travers l'Europe.

Elle propose des Party Flights spéciaux, une formule qui assure le divertissement des voyageurs dès qu'ils posent le pied dans l'avion. Si vous arrivez la veille de Tomorrowland, vous pouvez faire un mini-tour de Belgique. Si vous restez le lendemain du festival, vous vous pouvez vous offrir en extra un «Detox Day».

La formule la plus extravagante est le package «Discover Europe». Il est destiné aux festivaliers qui ne proviennent pas d'Europe et veulent en profiter pour découvrir en même temps une partie du vieux continent. Sous la houlette de Tomorrowland, ils ont l'occasion de découvrir trois, quatre ou cinq villes européennes et, dans la foulée, de vivre un week-end de madness (folie) à Boom.