Le Paradise City Festival ouvre la vente des billets pour l’édition de 2023

Le Paradise City Festival ouvre la vente des billets pour l’édition de 2023
Ph. Instagram @paradisecityofficial

La vente de billets pour l’édition 2023 du Paradise City Festival, qui se tiendra du 20 juin au 2 juillet 2023, a débuté ce jeudi 15 décembre. Ce festival vise à l’imiter son empreinte écologique au maximum. C’est pourquoi il a partagé certains chiffres, bons comme mauvais, liés à ses efforts en matière de durabilité.

Les chiffres partagés révèlent notamment que les émissions de CO2 ont augmenté de 13 % entre l’édition de 2021 et celle de 2022. Une hausse que le festival explique par une capacité d’accueil plus importante et par conséquent, un accroissement du transport, des fournisseurs et des visiteurs. Les émissions par individu seraient toutefois en baisse depuis la septième année consécutive.

Des transports alternatifs

L’année passée, plusieurs modes de transport étaient mis à disposition des festivaliers pour leur proposer une alternative à la voiture, principale source d’émissions de CO2. Des trains de nuit avaient ainsi été mis en place par la SNCB, aidée par la Commission européenne, et des navettes électriques de Brussels Airport et De Lijn étaient également disponibles. Plus de 20 % des festivaliers ont ainsi voyagé en train, contre 7,8 % en 2021.

Une augmentation notable est également remarquée dans la consommation d’énergie solaire du festival. Elle concernait 10 % de la consommation totale d’énergie en 2021, avant de passer à 30 % en 2022. Un panneau solaire de 170 mètres carrés a été installé avec l’aide d’Audi, un partenaire du festival. L’événement vise à encore augmenter son utilisation de l’énergie solaire pour 2023.

Le festival veut également améliorer la gestion des déchets, l’accessibilité aux fauteuils roulants et promouvoir l’utilisation des toilettes à compostage.

«A Greener Festival», une organisation à but non lucratif qui aide les festivals à limiter leur empreinte écologique, a accordé une nouvelle fois le label de « Outstanding » à l’événement, comme l’année dernière. D’après Paradise City, ce label confirme qu’il s’agit du festival le plus « vert » de Belgique.

Retrouvez toute l’actualité sur metrotime.be