#zaravsshein, le challenge qui compare Zara à Shein

#zaravsshein, le challenge qui compare Zara à Shein
Ph. luciniastyle / TikTok©

Un Européen achète chaque année près de 26 kilos de textiles en moyenne, et en jette un peu moins de la moitié, soit 11 kilos, d’après des chiffres publiés par le Parlement européen. « Depuis 1996, la quantité de vêtements achetés dans l’Union européenne par personne a augmenté de 40 %, après une baisse considérable des prix qui a eu pour effet de raccourcir le cycle de vie des vêtements », peut-on lire. Une chose que Bruxelles a prise à bras-le-corps en dévoilant fin mars une nouvelle feuille de route visant à renforcer le recyclage des vêtements usagés. L’objectif ? Lutter contre les dégâts de la fast fashion sur la planète. Et si cette mesure a été saluée par le plus grand nombre, force est de constater que la ’mode jetable’, comme elle est souvent surnommée, semble ne s’être jamais aussi bien portée.

@iam.awilda

Zara vs Shein #shein #sheinhaul #zaravsshein #zara #sheingals #fashionhacks

♬ BORN FOR THIS - Foxxi

Zara VS Shein

Chez les plus jeunes générations, qui passent du temps sur les réseaux sociaux, la fast fashion, voire même l’ultra fast fashion, fait toujours une foule d’adeptes, qui entend profiter de ses (très) bas prix tout en affichant un style au summum des tendances au fil des saisons – ou des semaines. Et pour certains, à 15 ans, comme à 20, la provenance des produits, les conditions de travail, ou encore l’impact généré par une telle consommation, ne pèsent pas bien lourd – bien que pris en compte – face au désir de briller à moindre coût. Chose que confirme le nouveau challenge devenu viral sur TikTok et Instagram : #zaravsshein.

@vanessa.saig

Zara vs Shein. Which one do you like more? #zaradupe #sheindupe #blazerdupe #viral #fy

♬ Nice To Meet Ya - Wes Nelson

La folie des dupes

Sous ce hashtag, qui rassemble actuellement plus de 30 millions de vues, figurent moult vidéos dans lesquelles des utilisateurs des deux réseaux sociaux mettent en parallèle des tenues achetées chez Zara et Shein, quasi identiques, et louent les bas prix du géant chinois par rapport à ceux de son concurrent espagnol. Chose que l’on retrouve d’ailleurs à travers le hashtag #zaradupe, qui cumule près de 40 millions de vues, avec des vidéos similaires à la clé. Une poignée d’utilisateurs se sert malgré tout de ce challenge pour dénoncer les copies effectuées par Shein, mais la plupart voient simplement le détaillant comme une alternative moins chère à Zara, et se félicitent d’avoir dépensé deux fois moins, si ce n’est plus, pour un produit ’équivalent’.

@luciniastyle

ZARA VS SHEIN @shein_official #sheinhaul #sheinoutfits #sheingals #shein_official #angolana🇦🇴 #portugal #toronto

♬ original sound - LuCinia Tomas

Certains utilisateurs de TikTok, comme LuCinia Tomas, en ont même fait leur marque de fabrique, recherchant inlassablement les vêtements similaires proposés par les deux acteurs de la fast fashion. Depuis fin 2021, la jeune femme multiplie les vidéos comparant les deux alternatives à des prix bien distincts, au point d’avoir nommé la dernière en date « Zara vs Shein Part 29 ». Le tout vu des dizaines de milliers de fois.

@luciniastyle

Day 4 of 365 Outfits Zara VS Shein part 14 @shein_official ref 7543222 @zara ref 9477844 #modestoutfits #sheingals #shein_official #fashiontiktok

♬ original sound - LuCinia Tomas

Une récente levée de fonds aurait permis à Shein d’être valorisé à 100 milliards de dollars, loin devant ses principaux concurrents H&M et Inditex, la maison-mère de Zara, selon The Wall Street Journal. Le détaillant, qui vise un public jeune, séduit non seulement par ses bas prix, mais aussi par la quantité de nouveaux articles disponibles quotidiennement sur sa plateforme, accessible dans pas moins de 150 pays à travers le monde.