Quelques conseils pour ne pas vous ruiner durant le Black Friday

Quelques conseils pour ne pas vous ruiner durant le Black Friday
Ph. Unsplash

Cette année encore, les Belges risquent bien de profiter du Black Friday pour effectuer certains achats à quelques semaines de Noël. Mais s’ils tenteront de dégotter des prix avantageux, ils risquent de tomber des nues en voyant l’augmentation des prix.

« À cause de l’inflation, les prix de presque tous les articles ont augmenté. Les consommateurs devront dès lors payer plus. Comme l’inflation diminue le pouvoir d’achat des gens, la plupart sentiront passer les coûts, même s’ils achètent avec une réduction », explique Ian Brian, fondateur et CEO de l’entreprise de publishing Financefied. Dès lors, comment faire pour limiter la casse et ne pas se ruiner lors de cette journée ?

Préparez-vous à la maison

Voilà pourquoi il est important de faire votre devoir à la maison avant d’ouvrir votre portefeuille aujourd’hui : fixez votre budget, comparez les prix, posez des questions et lisez toujours les recensions avant d’acheter. Contrôlez par exemple les avis des clients quand vous achetez chez Amazon. Il est aussi conseillé de bien prendre connaissance des spécifications du produit et de lire le descriptif de l’article. Plus vous en saurez sur le produit, plus vous économiserez de l’argent lors de Black Friday.

Passez en mode incognito

Si vous faites votre shopping en ligne, il vaut mieux surfer en mode privé ou incognito pour se voir proposer les meilleurs deals. « Les grands détaillants utilisent des cookies pour monitorer votre comportement d’achat et vos centres d’intérêt », précise Ricardo Pina du blog de finances personnelles The Modest Wallet. « Utiliser votre navigateur en mode privé peut permettre d’éviter que les détaillants vous proposent des deals sur mesure, qui n’ont pas nécessairement le prix le plus bas. »

Fixez vos limites

Établissez des listes de façon à ne rien oublier et à limiter les achats impulsifs. Dressez la liste de vos envies avec les « must haves » pour les réveillons et une autre avec les « nice to haves », des choses que vous pourriez offrir l’année prochaine à l’occasion des anniversaires et des fêtes par exemple.

Déterminez un budget et un plan cadeaux. Faites une liste avec des idées pour chaque personne à qui vous voulez offrir un cadeau et fixez un budget par personne. Il existe des applications, comme Christmas Gift List, avec lesquelles vous pouvez établir une liste de cadeaux exhaustive et contrôler vos dépenses. Inscrivez-vous à la newsletter de vos magasins les plus intéressants, de façon à la recevoir par mail dès qu’elle sort.

Attendez le bon moment

Attendez encore une peu avant d’acheter des bons cadeau. En décembre, beaucoup de magasins et de restaurants proposent des promos, comme une carte cadeau supplémentaire de 20 euros si vous achetez pour 100 euros de cartes cadeau. Vous pouvez alors offrir cette carte bonus ou l’utiliser.

Restez vigilant

Mieux vaut aussi bien faire attention à la tromperie. En effet, tout ce qui brille n’est pas or lors du Black Friday  ! Toutes les réductions incroyables ne sont pas blanches comme neige. Les remises sont parfois bidon : les prix sont fortement gonflés dans un premier temps pour être ensuite artificiellement baissés pour faire croire à une affaire formidable. Bien que cela soit expressément interdit par la loi relative aux pratiques commerciales et à la protection des consommateurs, le phénomène se produit encore çà et là. N’achetez dès lors pas de façon trop impulsive et regardez si la réduction est accordée sur le prix original.

Les magasins collent parfois une seconde étiquette au-dessus de la première. N’hésitez pas à enlever cette seconde étiquette et à regarder le prix qui se cache en dessous. Bon nombre de consommateurs ont déjà découvert de cette manière de fausses promotions. Le prix sur la seconde étiquette est en effet parfois plus élevé que sur la première. Dans ce cas, vous pouvez exiger que le vendeur applique la réduction sur le tarif le plus bas.

« Les commerçants doivent se référer pour les ristournes à un prix de référence, le prix appliqué pendant une période normale qui précède la diminution de prix. Cette période doit être suffisamment longue pour empêcher les réductions de prix fictives », selon Test-Achats. Accorder une réduction importante sur un produit qui vient d’être augmenté est tout simplement une fraude à la consommation qui se produit plus souvent qu’on ne le pense. Si vous avez des soupçons, vous pouvez le signaler via pointdecontact.belgique.be. Les autorités publiques peuvent ainsi contrôler de façon ciblée les commerçants peu scrupuleux.

Utilisez « Rate My Deal »

Afin de vérifier si un deal apparemment spectaculaire est bien honnête et légitime, vous pouvez utiliser sur le site web de Test-Achats, www.test-achats.be, l’outil « Rate My Deal ». Test-Achats a testé une vaste gamme de produits et a vérifié si certaines promotions ou réductions de prix pour ces produits en valent la peine. Vous obtiendrez de cette manière les meilleures offres honnêtes.

Enfin, faites aussi attention aux cybercriminels. Ils sont encore plus actifs en cette période, prévient Safonweb.be, la plateforme fédérale de mise en garde relative à la cybersécurité. Chaque année, autour de cette période et pendant les fêtes en général, beaucoup d’avis de phishing circulent. « Les cybercriminels essaient de faire pression sur vous pour agir vite de sorte que vous n’avez pas le temps de démasquer les faux messages. Soyez donc encore plus prudents », conseille Safeonweb.be. Si vous détectez un message suspect, vous pouvez le transférer à suspect@safeonweb.be. Les liens peuvent alors être bloqués.

… ou faire l’impasse sur le Black Friday !

Créé en France en 2017, le « Green Friday » dénonce le traditionnel « Black Friday », une opération commerciale importée des États-Unis, marquant le début de la période d’achats de fin d’année. Outre-Atlantique, les consommateurs dépensent des milliards à cette occasion, battant bien souvent des records de transactions.

Au total, 62 structures, dont Oxfam, Les Petits Riens et Emmaüs, participeront vendredi à l’opération en Wallonie et à Bruxelles. Différentes actions de sensibilisation auront lieu dans ces boutiques, mais aucune promotion ne sera en revanche pratiquée.

Retrouvez toute l’actu sur fr.metrotime.be