Quel est le meilleur moment pour rallumer votre chauffage?

Quel est le meilleur moment pour rallumer votre chauffage?
Ph. Unsplash

Une crise qui amène à se poser des questions

Les ménages belges traversent une période difficile, à cause de la crise énergétique qui les fait remettre en question leur consommation en la matière. Et si les astuces sont nombreuses pour tenter de limiter un maximum la casse et ne pas payer des prix exorbitants, le moment de rallumer le chauffage est inévitable, si l’on veut continuer à maintenir une température confortable dans son habitation.

Quelle période de chauffe préconiser ?

S’il est difficile de prédire avec exactitude le moment où il faut rallumer son chauffage, on estime généralement que la période de chauffe se situe entre le mois d’octobre et le mois d’avril. Toutefois, cette estimation bouge d’année en année, puisque l’hiver n’arrive plus jamais précisément au même moment, la faute au dérèglement climatique. Ainsi donc, vous devez surveiller le moment auquel vous jugez bon de rallumer votre chauffage, pour faire un compromis entre le confort de votre ménage et les économies (en espérant que l’hiver sera doux). De façon plus pragmatique, le moment où le thermomètre continue durant plusieurs consécutifs de descendre est sans doute un moment adapté pour effectuer la transition.

Quelle température choisir ?

Généralement, les experts recommandent de viser une température au-dessus des 19ºC dans les pièces de vie commune. Pour ce qui est des chambres, on recommande une température au-dessus des 17ºC et enfin, les salles de bain doivent se maintenir au-dessus des 20ºC. Et si la question de l’allumage se pose actuellement, la question de l’extinction du chauffage se posera dans quelques mois. À nouveau, le principal indicateur qui doit alimenter votre réflexion, c’est la météo (plus douce ces dernières années), qui permet d’éteindre plus tôt, ou rallumer plus tard vos chauffeurs.

L’importance de l’isolation

Toutefois, un autre facteur de taille peut vous permettre de réduire la période de chauffe, à savoir votre isolation et le logement dans lequel vous vivez. Un appartement va nécessiter moins de chauffage qu’une maison, car les voisins au dessus et en dessous chauffent également. Une maison sera plus gourmande en chauffage si elle est ancienne, puisqu’elle ne bénéficie pas des mêmes performances énergétiques qu’un bien plus neuf. Bien entendu, l’isolation de la maison joue un rôle clé dans ce contexte, et des travaux peuvent être bénéfiques sur le long terme.

Et à plus court terme, n’hésitez pas à couper le chauffage quand vous vous absentez durant plusieurs jours ou si les températures augmentent pendant plus de 48 heures.