Les chats noirs portent-ils vraiment malheur?

Les chats noirs portent-ils vraiment malheur?
Ph. Unsplash

Vous avez toutes et tous déjà sans doute entendu cette réflexion en voyant un chat noir traverser la rue : « Ça porte malheur ! ». Comme le fait de passer sous une échelle par exemple, cela fait partie des superstitions qui ont la vie dure. Malheureusement, cette croyance a encore et toujours des effets néfastes sur les chats noirs.

D’où vient cette mauvaise réputation ?

Cela fait presque 1.000 ans que les chats noirs sont mal-aimés par une partie de la population. C’est le pape Grégoire IX qui semble être l’origine de cette croyance. En 1233, il décrit des cérémonies diaboliques mettant en scène des personnes hérétiques et certains animaux comme un grand chat noir. Il n’en a pas fallu plus pour que des gens commencent à assimiler le chat noir à un agent du diable.

Au Moyen Âge, ils étaient associés aux sorcières, accusées de comploter contre l’Église, et considérés comme dangereux. Certains croyants pensaient même qu’ils étaient envoyés par les sorcières pour hypnotiser les enfants.

Pendant des siècles, les chats noirs ont ainsi été maltraités et tués. Certains ont été brûlés lors de cérémonies destinées à éloigner les forces du mal. D’autres, comme au château de Combourg en France, ont été emmurés vivants.

Des effets néfastes sur les chats noirs

Encore aujourd’hui, cette fausse croyance a des effets désastreux sur les chats noirs. Ils sont davantage abandonnés et remplissent les refuges à cause de la couleur de leur pelage. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il existe désormais une Journée mondiale des chats noirs qui a lieu le 17 août.

L’association Moustaches & Compagnie a confirmé le phénomène à Slate. Sur les 21 chats actuellement disponibles à l’adoption dans ce refuge breton, 13 sont noirs. « Et les derniers chatons réservés sont d’une autre couleur. Nous avons également des chats adultes noirs qui attendent depuis plusieurs mois », indique l’association.

En 2014, un refuge hongrois avait décidé d’arrêter les adoptions pendant la période d’Halloween. Il avait remarqué que des groupes satanistes adoptaient en masse des chats noirs pour « les sacrifier lors de messes noires durant la période d’Halloween ».

Comme si cela ne suffisait pas, depuis quelques années, les chats noirs semblent davantage abandonnés car certains internautes trouvent qu’ils sont moins photogéniques et que leurs photos rendent moins bien sur les réseaux sociaux…

Une idée reçue

Les superstitions ont la vie dure. Les années passent et force est de constater que les chats noirs souffrent toujours de la couleur de leur pelage. Il s’agit pourtant d’une idée reçue. Un chat noir ne porte pas malheur. Leur couleur n’a pas d’influence sur leur caractère et ils n’ont évidemment aucun pouvoir maléfique. Pensez-y si vous décidez d’adopter un chat !

Pour tenter de réhabiliter les chats noirs, il existe de nombreux hashtags sur Instagram qui mettent en avant leur beauté comme #blackcatsofinstagram #blackcatsrule #blackcatsmatter ou encore #blackcatlove.