Un nouveau portail de l’emploi pour la Région bruxelloise

Un nouveau portail de l’emploi pour la Région bruxelloise
Ph. Pexels

Lancée en 2018, talent.brussels est chargée du recrutement des collaborateurs et collaboratrices statutaires ainsi que des top managers des organismes publics régionaux bruxellois. Elle sert donc de lien entre les candidats et les employeurs publics de la Région.

Rien qu’en 2022, 535 emplois seront à pourvoir. Les profils recherchés sont très variés : data analyste, chargé.e de communication, spécialiste Talent Acquisition, collaborateur.rice RH, assistant.e administratif, directeurs.rices et expert.e.s en mobilité.

Pour dénicher ces nouveaux talents, l’administration bruxelloise vient de lancer un nouvel outil de recrutement innovant : MyTalent. « Nous souhaitons attirer tous ceux qui ont envie de mettre leur énergie et compétences au service de la Région bruxelloise pour contribuer à en faire une région dynamique, innovante et à l’écoute de ses citoyens », souligne Isabelle Meulemans, Directrice générale chez talent.brussels.

Trois grandes nouveautés

Pourvue de nouvelles fonctionnalités, MyTalent raccourcit de plus de 40 % le délai d’exécution d’une procédure de sélection. Exit le CV standardisé : via un pré-screening, la plateforme met l’accent sur l’expérience que le candidat juge pertinente pour le poste convoité et lui indique immédiatement si le job lui convient vraiment.

Autre innovation : les tests de sélection se déroulent entièrement en ligne. « Actuellement, les candidats doivent se rendre physiquement à plusieurs reprises dans une salle pour passer leurs examens, ce qui n’est pas toujours le plus adéquat surtout en période de crise sanitaire. Toutefois, pour les personnes qui le souhaitent, il sera toujours possible de passer ces tests au sein des locaux de talent.brussels après le 1er février », note Cédric Verschooten, Directeur général adjoint chez talent.brussels.

Enfin, en fonction du poste à pourvoir, les recruteurs pourront également tester les compétences métier recherchées. Par exemple, des candidats pour un emploi lié à l’IT passeront un test spécifique sur des matières techniques liées à cette discipline. Pour rendre cette expérience aussi accessible que possible, ces tests pourront faire l’objet d’adaptations raisonnables pour les candidats en situation de handicap (dyslexie, autisme, handicap visuel etc.

www.talent.brussels