Un nouveau budget pour repenser sa mobilité

Un nouveau budget pour repenser sa mobilité
Ph. Unsplash

Travailler plus près de chez soi a forcément un effet sur la mobilité. Avec l’hybridation du travail, les employés peuvent s’orienter vers de nouvelles habitudes de mobilité : opter pour un autre type de voiture de société ou consacrer son budget à un vélo électrique, une trottinette partagée ou aux transports en commun.

Alors que 78,3 % des trajets domicile-travail s’effectuaient encore en voiture en 2020 en Belgique, la nouvelle mouture du budget mobilité offre aux travailleurs de nouvelles perspectives pour rendre ces déplacements plus durables.

De nouvelles possibilités

En effet, dès 2022, le budget mobilité sera simplifié, assoupli et élargi, avec une accessibilité sans période d’attente pour tous les salariés qui disposent d’une voiture de société ou qui entrent en ligne de compte pour en bénéficier.

Selon le texte porté par le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V), plusieurs nouveautés entreront bientôt en ligne de compte pour le budget mobilité, telles que les trottinettes électriques, les abonnements aux transports publics pour les membres de la famille du salarié vivant sous le même toit, les frais de stationnement liés à l’utilisation des transports publics ou encore la prime pour piétons pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail.

Côté vélo, seront également intégrés au budget mobilité 2022 les coûts de financement par un prêt pour les vélos, les coûts de stationnement et les coûts des équipements permettant d’améliorer la sécurité et la visibilité du cycliste.

Enfin, le rayon pour l’éligibilité des frais de logement est également étendu à 10 km du lieu d’emploi au lieu de 5 km.