Travailler pour la bonne cause

Travailler pour la bonne cause

Lynn Van Hoof, TEJO, Anvers

 

ACTIVITÉ

TEJO offre gratuitement une psychothérapie de courte durée aux jeunes entre 10 et 20 ans ayant des problèmes psychiques. Ces derniers peuvent se rendre sur place pour un entretien avec un thérapeute ou prendre préalablement un rendez-vous. Cette aide est accessible, gratuite et confidentielle. Une équipe de thérapeutes enthousiastes combinent leur « emploi rémunéré » avec ce travail bénévole. Ils permettent ainsi de réduire les listes d'attente de jeunes en détresse.

FONCTION

Cela fait environ quatre ans que j'y travaille comme thérapeute bénévole. Chaque semaine, je reçois des jeunes en thérapie de 2 à 4 heures. Cela signifie que je m'entretiens avec le jeune à proposv de ce qui le préoccupe, des émotions qui y sont liées et de la manière dont il peut apprendre à les gérer pour aller mieux.

MOTIVATION

Je trouve important de faire du bénévolat en plus de mon métier de psychologue en cabinet privé. Cela permet aux jeunes qui ne peuvent pas se payer des consultations avec un psychologue/psychothérapeute (ou qui ne souhaitent pas mettre leurs parents au courant) la possibilité de bénéficier d'une thérapie. Par ailleurs, j'apprécie beaucoup de faire partie de cette équipe enthousiaste et motivée. Cela me permet d'en apprendre tous les jours en discutant avec des collègues ou en suivant des formations et des supervisions.

BÉNÉVOLES ?

TEJO est toujours à la recherche de psychothérapeutes et de personnel d'accueil. Personnellement, j'aime beaucoup l'ambiance qui règne parmi les les bénévoles chez TEJO. Ici, je me sens appréciée, valorisée et soutenue.

 

 

 

Si vous êtes à la recherche d'un organisme de bienfaisance à soutenir financièrement ou en tant que bénévole, surfez sur www.bonnescauses.be, un site Internet de la Fondation Roi Baudouin