Quatre employés francophones sur dix n'enregistrent pas leur temps de télétravail

Quatre employés francophones sur dix n'enregistrent pas leur temps de télétravail

Plus de la moitié des sondés (55,8%) ont le sentiment que le télétravail a entraîné un mélange accru de leurs plages de vie privée et professionnelle.
Si pour 62% des répondants, enregistrer les heures prestées en télétravail permettrait de mieux les dissocier du temps privé, 57% estiment néanmoins que cette pratique est un moyen de contrôle de l'employeur.


Près d'un participant sur cinq indique aussi commencer sa journée plus tôt et l'achever plus tard que lorsqu'il allait au bureau.