Malgré la crise, la hausse de la demande d'emploi reste limitée en Wallonie

Malgré la crise, la hausse de la demande d'emploi reste limitée en Wallonie

Si la crise sanitaire frappe durement l'économie wallonne, ses effets ont pu être partiellement compensés par les mesures de soutien aux secteurs impactés. Ainsi, en 2020, le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés n'a que légèrement augmenté, passant de 12,8?% en 2019 à 13,1?%, ressort-il des chiffres publiés par le Forem. À partir de mars 2020, la demande d'emploi est repartie à la hausse après quasi six années de baisse successive jusqu'à descendre à moins de 200.000 demandeurs d'emploi inoccupés, précise le bureau régional de l'emploi. Les plus fortes augmentations en rythme annuel ont été constatées durant les mois de printemps, pour atteindre un pic à +7,8?% en juin. La hausse s'est ensuite amenuisée de mois en mois, jusqu'à octobre (+ 1,9?%). Après un rebond de 4,1?% à un an d'écart en novembre, l'année 2020 s'est achevée sur une nouvelle hausse de la demande d'emploi de 2,6?%. «?En 2020, l'émergence du coronavirus et ses conséquences ont certes eu un impact sur le marché de l'emploi mais les mesures de soutien à l'emploi prises par les autorités ont joué leur rôle d'amortisseur face à une mauvaise conjoncture. Le recours au chômage temporaire a ainsi relativement préservé l'emploi salarié et évité un afflux plus important de chômeurs complets?», analyse le Forem.