Le «Triple Peak Day», ou quand les employés travaillent avant de se coucher

Le «Triple Peak Day», ou quand les employés travaillent avant de se coucher
Ph. Popartic / Getty Images

Malgré le retour physique au bureau, la semaine de travail ne sera plus jamais la même qu’avant la pandémie. Un nouveau schéma de travail est en train de se dessiner, remplaçant petit à petit le rythme traditionnel 9h-17h, avec deux pics de production dans la journée, avant le déjeuner et après.

Une nouvelle habitude

D’après une étude du « Work Lab » de Microsoft, effectuée à partir des données de 30.000 employés de l’entreprise à travers le monde, un troisième pic est en train d’apparaître en fin de journée, avant l’heure du coucher, vers 21h-22h. 30 % des salariés de Microsoft ont pris cette habitude héritée du confinement et du télétravail massif. Ce phénomène s’appelle « Triple Peak Day ».

Ce troisième pic journalier pose quelques questions. Ces employés préfèrent-ils se connecter tard en soirée pour se concentrer sur leur travail sans être interrompus ? Profitent-ils des horaires flexibles offerts par le télétravail pour travailler quand bon leur semble ? En partie, répond l’étude.

Les employés travaillent plus

Car le « Triple Peak Day » met également en lumière la confusion entre la vie professionnelle et la vie privée créée par le travail hybride. Selon l’étude de Microsoft, depuis la pandémie et le recours massif au télétravail, les salariés ont allongé leur journée de travail d’une heure. En moyenne, les gens travaillent plus qu’avant la pandémie, mais ne sont pas forcément plus productifs et efficaces. Beaucoup remettent en cause l’augmentation du nombre de réunions depuis le confinement du printemps 2020. Une tendance qui obligerait les salariés à remettre à plus tard certaines taches comme répondre aux mails.