«Le travail des spécialistes IT à la Loterie Nationale a un impact sur l’expérience de jeu de tous les joueurs en Belgique»

Piet Van Petegem
Piet Van Petegem - Ph. Loterie Nationale

Le CTIO, Piet Van Petegem , nous explique : « Notre service IT soutient la plus grande opération d’e-commerce du pays. Le volet digital de nos jeux représente environ 25 % du chiffre d’affaires. Chaque heure durant laquelle la plateforme est indisponible nous fait perdre 100.000 euros. Le simple fait de savoir que ces revenus soutiennent de nombreuses bonnes causes nous motive encore plus. Pour y arriver, il nous faut de très nombreux experts IT compétents. »

Le service IT est constitué de quelque 140 experts, dont environ la moitié sont des collaborateurs externes qui donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ils opèrent dans le respect de règles imposées mais peuvent aussi se montrer très créatifs et innovants face aux nombreux défis.

La sécurité est une priorité à la Loterie Nationale. Vu le nombre élevé de transactions financières, la sécurité IT est cruciale. « 1,3 million de joueurs sont enregistrés sur nos plateformes digitales, dont 300.000 jouent chaque semaine dans un environnement sûr », souligne Piet Van Petegem. « Naturellement, nous menons également en parallèle une politique de jeu responsable étendue ».

Tous les collaborateurs de la Loterie Nationale perçoivent quotidiennement les effets positifs de leur travail sur l’expérience des joueurs dans notre pays. Tout doit donc fonctionner aussi bien que possible. Pour cela, nous nous appuyons sur deux piliers importants : la communication et l’implication.

« Nous bénéficions d’une structure très peu hiérarchisée avec des lignes de communication courtes et une prise de décision rapide, ce qui garantit l’implication directe des individus », précise Piet Van Petegem. Lander De Stoop, architecte de données à la Loterie Nationale, est du même avis : « Il y a beaucoup de liberté et peu de bureaucratie au département IT. Vu la politique de la porte ouverte, j’ai l’occasion d’échanger plusieurs fois par semaine avec les managers. »

À la Loterie Nationale, et donc à l’IT, les possibilités de mobilité interne sont également nombreuses. On peut développer sa carrière et étoffer son expertise en évoluant au fil du temps vers d’autres rôles ou une autre équipe. Bart Poppe a débuté en 2004 en tant que développeur avant d’opter en 2017 pour le rôle d’architecte d’applications. « J’ai été particulièrement séduit par le poste interne vacant pour la possibilité qu’il m’offrait d’élargir mon expertise, mais aussi pour la perspective en hélicoptère dont le rôle d’architecte bénéficie. »

Piet Van Petegem se dit satisfait du dévouement de ses collaborateurs : « Je sens qu’ils sont fiers de ce qu’ils font et je vois qu’ils aiment venir travailler tous les jours », conclut-il. « Cela provient peut-être de notre petit faible pour le chaos ’organisé’ et du fait que tout ne doit pas être strictement encadré. Chacun peut ainsi trouver son chemin et s’organiser à sa façon. »

Saviez-vous que

… rien que sur ses plateformes digitales, la Loterie Nationale enregistre un chiffre d'affaires annuel de 274.000.000 € ?

… ses systèmes soutiennent 7.850 transactions de vente à la minute en cas de Jackpot élevé ?

… le taux de disponibilité de ses plateformes en ligne s'élevait l'année dernière à pas moins de 99,98% ?

… grâce à ses spécialistes IT, la Loterie Nationale est une organisation certifiée ISO 27001?

… chaque semaine, 300.000 joueurs peuvent jouer dans un environnement sûr ?