Le marché du travail a bénéficiéde la reprise économique en 2021

Le marché du travail a bénéficiéde la reprise économique en 2021
Ph. Unsplash

La baisse du nombre de demandeurs et demandeuses d’emploi s’appuie sur l’augmentation du nombre d’opportunités d’emploi diffusées par le Forem (+25 % par rapport à 2020). En décembre, par exemple, la demande d’emploi a chuté de 6,9 %, tandis que les offres ont augmenté de 63 % par rapport à décembre 2020.

En moyenne sur l’ensemble de l’année 2021, la Wallonie a compté 201.426 demandeurs d’emploi inoccupés (DEI). Cet effectif moyen est 3,7 % plus faible qu’en 2020 (-7.837 personnes de moins, en moyenne), et même 0,9 % sous la moyenne de l’année 2019, avant la crise du coronavirus. Les demandeurs d’emploi inoccupés représentent 12,6 % de la population active wallonne.

Besoin de main-d’œuvre

Ce taux de demande d’emploi moyen était de 13,1 % en 2020 et 12,7 % en 2019. À un an d’écart, c’est parmi les personnes les plus récemment arrivées dans la demande d’emploi que les reculs ont été les plus marqués. En revanche, les demandeurs inoccupés depuis un à cinq ans sont plus nombreux qu’un an auparavant.

En termes d’âge, le Forem relève une baisse plus marquée parmi les plus jeunes. Sur l’ensemble de l’année 2021, près de 440.000 offres d’emploi ont été diffusées par le Forem (hors offres provenant des autres services publics d’emploi), soit 25 % de plus qu’en 2020, année pendant laquelle la crise avait provisoirement gelé les intentions de recrutement. Les besoins de main-d’œuvre sont en hausse dans tous les secteurs d’activité, de l’industrie manufacturière au commerce en passant par la santé et l’horeca.