Faire du bénévolat depuis son ordinateur

Faire du bénévolat depuis son ordinateur
Photo Getty Images

En 2018, la Commission européenne parle pour la première fois de « bénévolat électronique » sur son blog. Aujourd’hui, le terme d’e-volontariat semble se répandre autant que sa pratique. L’e-volontariat ou l’e-bénévolat est un dispositif qui permet aux salariés d’une entreprise de partager leurs compétences dans une formation en distanciel. Il s’agit de volontariat en visioconférence ou grâce aux outils du numérique. Ce « bénévolat virtuel » donne un nouveau souffle à l’engagement des entreprises et des salariés depuis le début de la pandémie de Covid-19. L’ONG Planète Urgence, qui agit à travers des initiatives et des formations chez les acteurs locaux dans les pays en développement grâce à des missions de volontariat, a adapté sa formule.

« Avec la crise, les missions de volontariat ne pouvaient pas s’effectuer pour près de 90 % d’entre elles. Il a fallu que l’on se réinvente », déclare Muriel Roy, directrice générale adjointe de Planète Urgence. Le concept a été lancé en juillet 2020, mais la première formation en e-volontariat a été dispensée par Maureen Delorme, salariée chez Lactalis, en octobre 2020 au sein d’une association d’éco-tourisme au Cambodge. Bien que ces formations ne soient pas réalisées sur place, Muriel Roy se félicite de ce dispositif d’accompagnement en ligne qui présente, malgré la période, quelques points positifs : « Cet outil permet de réduire l’empreinte carbone et d’embarquer des nouveaux volontaires qui n’étaient pas forcément disponibles ou prêts à partir à l’étranger ». Elle conclut : « Cela va engager différemment ».