Envie de changer d’emploi en 2023? Voici comment les Belges vont postuler!

Envie de changer d’emploi en 2023? Voici comment les Belges vont postuler!
Ph. Pexels

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions. Et en ce début d’année 2023, de nombreux Belges semblent avoir envie de changer d’air au niveau professionnel. Selon le dernier Guide des Salaires du spécialiste du recrutement Robert Half, la grande majorité des employeurs belges (84 %) sont incertains quant à la rétention de leur personnel. Et il n’y a pas de fumée sans feu puisque parallèlement, près de la moitié des employés belges (48 %) déclarent être ouverts à un nouvel emploi dans les six mois à venir. Enfin, 17 % des employés indiquent qu’ils recherchent d’ores et déjà activement un nouveau défi.

Pourquoi changer ?

Robert Half a interrogé 1.500 employés et a constaté que le salaire est la raison décisive pour choisir une entreprise plutôt qu’une autre (38 %). Les deux autres raisons principales sont la localisation de l’entreprise (20 %) et la flexibilité accordée (12 %). Les avantages sociaux (6 %) et un travail stimulant (5 %) contribuent également à la décision finale.

Salaire ou flexibilité ?

« Compte tenu de la situation actuelle, il n’est pas surprenant que le salaire soit toujours aussi important. Mais il est également important que les demandeurs ne s’y attardent pas. Le salaire n’est souvent qu’un incitatif à court terme ; à plus long terme, un candidat aura besoin de plus de flexibilité, d’une assurance supplémentaire ou d’un budget de mobilité, par exemple. En même temps, les chiffres ne mentent pas et les entreprises doivent être compétitives dans leur offre », explique Joël Poilvache, Regional Managing Director chez Robert Half.

Comment s’y prendre ?

Comment les employés belges vont-ils postuler en 2023 ? Le CV et la traditionnelle lettre de motivation ont toujours la cote. Ils représentent la méthode la plus utilisée (62 %). Pour 8 % des employés, la candidature est effectuée via une organisation intermédiaire. Enfin, pour 7 % d’entre eux, LinkedIn est la plateforme de choix pour chercher un nouvel emploi.

Avant de postuler ou d’accepter une proposition de contrat, certaines considérations ont une influence. Pour près de 8 personnes sur 10 (77 %), l’évaluation de la part de leur entourage professionnel, actuellement employé ou ayant travaillé dans l’entreprise, est un facteur important. Les informations sur la culture de l’entreprise comme la diversité, l’environnement de travail et la flexibilité (65 %), l’expérience de candidature d’une autre personne dans l’entreprise (63 %) et les avis des employés sur des sites web tels que Google ou Glassdoor (46 %) peuvent aussi influencer le processus de décision.

Pour se faire une idée de la culture d’entreprise d’une société, les candidats consultent le plus souvent le site web de l’entreprise (48 %), Google (36 %) ou les informations fournies par ses proches ou son réseau (36 %).