Coworking : Les grandes entreprises investissent désormais ces espaces de travail partagé

Coworking : Les grandes entreprises investissent désormais ces espaces de travail partagé
miodrag ignjatovic / Getty Images©

Les espaces de coworking se développent partout en France et en Belgique. Chez nos voisins, le nombre de coworkings a augmenté de 60 % depuis 2019. On savait que ces nouveaux lieux de travail pour des salariés pratiquant le « remote » étaient tendance depuis la crise sanitaire. Mais d’après la nouvelle étude de l’entreprise Ubiq, spécialisée dans la location d’espaces de travail, la crise n’a fait que transformer et structurer les offres du marché.

Un secteur en plein boum

L’étude révèle qu’il existe 2.787 espaces de coworking dans l’Hexagone. Les grosses têtes du marché du coworking, comme WeWork, Morning ou encore Spaces et Wojo sont plus présents à Paris, qui concentre 18 % de l’offre nationale (l’Île-de-France en concentre un tiers) quand Marseille représente 5 % de l’offre et Lyon 4,2 %.

Pourtant les offres de coworking en France ont évolué. Paris, qui comptait 23 % des offres d’espaces de coworking en 2019, n’enregistre plus que 18 % aujourd’hui. « Le nombre de coworking à Paris baisse parce que les offres se sont réparties dans toute la France », déclare Mehdi Dziri, directeur général d’Ubiq.

Ubiq constate alors « une forte croissance du nombre d’espaces de coworking dans les régions élargies de Lyon, Marseille et Bordeaux ».

De plus en plus de bureaux privatifs

Ubiq souligne dans son étude que l’un des changements majeurs dans les usages des espaces de coworkings se situe au niveau de l’utilisation des postes de travail. Si la tendance était plutôt au poste nomade dans un open space, la grande majorité des postes sont dorénavant des bureaux privatifs (88 %).

À Paris, les coworkings attirerent des entreprises plus grandes. « Certains groupes et scale-up n’hésitant désormais plus à se positionner sur des plateaux entiers de bureaux privés en coworking, de plus 90 postes », dévoile l’étude.

Et les grands groupes du marché du coworking abondent dans ce sens. « Les espaces sont de plus en plus grands dans la capitale, avec des accès prénium », explique Mehdi Dziri. L’entreprise Wojo devrait ouvrir fin 2021 un espace de plus de 13.000 mètres carrés dans le quartier de Montparnasse (Paris, XIVe) tandis que Morning s’installait dans un espace de 6.000 mètres carrés environ sur la place de la Concorde (Paris, VIIIe).

En prévision des deux prochaines années, les acteurs du secteur visent, pour plus de la moitié d’entre eux, à ouvrir plus de postes et d’espaces. Ce lieu s’affirmera comme un indispensable, à la fois pour les entrepreneurs indépendants et les plus grandes entreprises.