Une campagne pour équiper des familles au Bénin avec des foyers améliorés

Une campagne pour équiper des familles au Bénin avec des foyers améliorés

En septembre dernier, l'entreprise belge CO2logic, spécialisée dans le calcul, la réduction et la compensation des émissions de CO2 des entreprises et des organisations, a lancé Earth Funders. Créé au sein de la Fondation Roi Baudouin, ce Fonds s'engage à mettre en œuvre, de manière rapide et efficace, des solutions concrètes dans la lutte contre le changement climatique. Pour cela, Earth Funders va soutenir financièrement des projets portant sur le climat partout dans le monde à travers des campagnes de financement participatif.

Des cuisinières qui changent tout

Baptisée SOMBA, la première campagne de crowdfunding a été lancée le 12 octobre dernier sur la plateforme KissKissBankBank. L'objectif est de récolter 60.000€. Ce montant permettrait d'équiper 1.200 familles issues de dix villages ruraux au Bénin avec des foyers améliorés, c'est-à-dire des cuisinières plus efficaces. «Pour beaucoup d'entre nous, l'électricité et une cuisine entièrement équipée semblent aller de soi, mais pour près de 3 milliards de personnes dans le monde, c'est toujours un luxe quotidien auquel elles n'ont pas accès. La récolte quotidienne de bois est une tâche lourde et pénible qui incombe principalement aux femmes et aux enfants, les empêchant de se consacrer à d'autres tâches et qui est souvent à l'origine du décrochage scolaire, notamment chez les filles. Cuisiner sur des foyers ouverts rudimentaires et inefficaces comme les foyers à trois pierres au Bénin nécessite d'énormes quantités de bois, mettant les forêts et la biodiversité locale sous pression», explique Earth Funders sur la page de la campagne.

50 € pour équiper une famille

Sur la plateforme, les internautes peuvent contribuer au succès de cette campagne en choisissant le montant de leur don et la contrepartie qu'ils recevront. Très concrètement, un don de 50€ permettra d'équiper une famille avec un foyer amélioré qui changera leur vie et leur quotidien. En contrepartie de leur contribution, ils recevront une gourde en acier inoxydable de la marque Klean Kanteen avec le logo du projet. Celles et ceux qui contribueront à hauteur de 30€ recevront un lot de trois bracelets fabriqués à la main avec des herbes ibenis par des femmes au Bénin. Une manière d'aussi soutenir l'artisanat local donc. Pour 80€, les contributeurs recevront un sweatshirt de la marque écologique Stanley and Stella avec le logo du projet SOMBA.

La campagne de financement participatif se termine le 21 novembre prochain.

«Une action locale a un impact global»

Ancienne employée de WWF, Géraldine Louis a intégré CO2Logic en janvier dernier pour s'occuper de la collecte de fonds liée aux projets climat chez CO2Logic.

Pourquoi CO2Logic a créé le Fonds Earth Funders?

«Depuis ses débuts en 2007, CO2Logic a toujours soutenu les projets climat. Nous accompagnons les entreprises pour réduire leurs émissions de CO2 en faisant des bilans carbone. Pour ce qui ne peut pas être réduit dans l'immédiat, il y a la compensation au profit de projets climat. CO2Logic a pu constater que, durant la phase de démarrage, de nombreux projets n'arrivaient pas à trouver de soutien financier. L'idée est donc de soutenir ces projets d'ONG locales en allant chercher pour eux des fonds privés

Parlez-nous du projet SOMBA.

«L'objectif est d'équiper au moins 1.000 familles dans dix villages au Bénin avec un foyer amélioré. Comme dans d'autres pays d'Afrique, au Bénin, ils cuisinent sur un foyer ouvert, à l'intérieur de la maison et sans conduit de cheminée. Il y a trois pierres sous lesquelles du bois est brûlé et la casserole est placée au-dessus. Cela nécessite des quantités astronomiques de bois, qui demandent des allers-retours de plusieurs kilomètres chaque semaine. On va donc remplacer ces foyers par des constructions en terre cuite, beaucoup plus efficaces, dans lesquelles le bois se consume moins vite, et équipées d'une cheminée qui conduit la fumée vers l'extérieur. Ces foyers améliorés sont confectionnés au Bénin et c'est la population locale qui est formée par Eco-Bénin, l'ONG que nous soutenons, pour les fabriquer. Cela génère donc aussi des emplois.»

Quelles sont les particularités des campagnes de Earth Funders?

«Tout d'abord, c'est le fait que nous aidons des projets dans des phases critiques, en phase de démarrage. Ensuite, c'est innovant dans le type de projets que nous sélectionnons. Ce sont des projets qui ont un impact très rapide et mesurable. Par exemple, la campagne SOMBA se terminera mi-novembre et fin novembre, ils vont commencer à créer et à produire les foyers améliorés. L'année prochaine, ils seront déjà installés dans les maisons. Cela aura un impact très rapide dans le quotidien des gens. Ils ne devront plus cuisiner de la même manière, ils n'auront plus les fumées nocives à l'intérieur du foyer et les femmes et les enfants devront faire moins d'allers-retours pour aller chercher du bois. Ce sont des effets immédiats.

Ce sont également des projets qui dépassent la sphère environnementale puisqu'ils vont toujours aussi avoir un impact sur les objectifs de développement durable des Nations unies. Les foyers améliorés par exemple consomment 50% de bois en moins. Ils ont un impact sur le nombre d'arbres coupés. Ils vont aussi avoir un impact sur la santé des gens car un conduit permettra d'évacuer la fumée. Cela permettra aussi de dégager du temps pour les femmes.»

Que répondez-vous aux gens qui doutent de l'intérêt de soutenir ailleurs dans le monde?

«Il n'y a pas de frontières pour les émissions de CO2. La couverture forestière qui est perdue ailleurs dans le monde a un impact chez nous. Une action locale a un impact global et soutenir un projet au Bénin, c'est veiller au bien-être de tous. Enfin, pour une même contribution, nous allons avoir beaucoup plus d'impact en Afrique que chez nous. Avec un même budget, nous savons faire beaucoup plus là-bas et aider beaucoup plus de monde

Quelles seront les prochaines campagnes?

«Nous aimerions pouvoir sélectionner quatre à six projets par an. L'idée serait d'avoir à chaque fois un projet dans l'une de nos quatre thématiques représentées par les quatre éléments de notre logo: l'air (énergie renouvelable), le feu (foyers améliorés), l'eau (accès à l'eau potable) et la feuille (reforestation). Les prochains projets sont encore en discussion car nous recevons beaucoup de demandes et nous choisissons les plus urgentes. La prochaine campagne sera lancée au début de l'année prochaine