Tout ce qu'il faut savoir sur le recyclage des médicaments

Tout ce qu'il faut savoir sur le recyclage des médicaments

Tout le monde a chez soi des médicaments périmés ou qui ne seront plus jamais utilisés. Une fois par an, il est venu le temps de faire le tri dans votre armoire à pharmacie. Mais attention, hors de question de jeter ces médicaments à la poubelle!

Un danger pour l'environnement

Les médicaments sont des produits nocifs pour l'environnement. Il est donc important de ne pas les jeter à la poubelle ou encore de les vider dans les toilettes ou dans l'évier. Des analyses ont déjà montré que des traces de médicaments se retrouvent, à des concentrations diverses, dans presque tous les cours d'eau, étangs et mers, aussi bien en Belgique qu'ailleurs dans le monde. L'impact de cette pollution sur l'environnement et la santé humaine est encore largement méconnu. Mais chaque citoyen peut contribuer sa manière à la lutte contre cette pollution en apportant ses médicaments périmés ou non utilisés chez son pharmacien.

Votre pharmacien n'est pas une poubelle

Mais ne vous précipitez pas trop vite chez votre pharmacien. En effet, il y a quelques consignes à respecter. Tout d'abord, faites le tri et ne lui remettez pas les emballages en cartons et les notices en papier. Jetez-les dans votre poubelle «papier/carton». Votre pharmacien n'est pas tenu de reprendre des produits chimiques et cosmétiques qui ne sont pas des médicaments. Ces produits, comme les produits de parapharmacie, doivent être apportés dans un parc à conteneurs. Même chose pour les compléments alimentaires, les vitamines, les produits à base de plantes ou encore la nourriture pour bébés qui doivent être jetés dans les ordures ménagères, dans le sac de déchets organiques. Enfin, les seringues doivent quant à elle être stockées dans un contenant adéquat qui doit ensuite être déposé dans un parc à conteneurs.

Les médicaments repris par votre pharmacien

Une fois qu'ils sont débarrassés de leur notice et de leur emballage, vos médicaments peuvent être remis à votre pharmacien. Depuis 2009, il est d'ailleurs obligé de reprendre les médicaments suivants: comprimés, suppositoires, capsules, restes de sirops et de médicaments liquides comme les gouttes pour le nez ou pour les yeux, les restes de pommades dans leur tube ainsi que les restes de sprays et d'aérosols. Chaque pharmacien en Belgique est équipé de manière adéquate pour collecter les médicaments périmés ou non utilisés. C'est un service gratuit et c'est le secteur pharmaceutique qui prend en charge les frais liés à la destruction de ces médicaments dans un centre habilité.