Test Watch Dogs 2 : Dans la peau d'un hacker sur PS4 et Xbox One

Test Watch Dogs 2 : Dans la peau d'un hacker sur PS4 et Xbox One

Si l'idée de base reste la même, Watch Dogs 2 apporte de nombreuses nouveautés et améliorations au concept. Le jeu réalisé par les équipes d'Ubisoft Montréal s'impose même comme une véritable alternative à l'indétrônable GTA.

Une fiction très crédible

Oubliez l'image du pirate informatique taciturne et introverti. Dans Watch Dogs 2, vous incarnez Marcus Holloway, un jeune cyber-justicier de 25 ans. Son terrain de jeu? Un immense monde ouvert, reproduction de la baie de San Francisco. Son arme principale? Son smartphone. Dans un monde ultra-connecté, non futuriste et très crédible, le système informatique ctOS 2.0 et des entreprises ressemblant étrangement à Google et à Facebook régissent les moindres aspects de la vie des citoyens. Pour lutter contre cette dictature numérique, Marcus va rejoindre une équipe de hackers nommée DedSec.

Si Watch Dogs2 est une œuvre de fiction, de nombreuses missions rappellent l'actualité. Un réseau social est par exemple soupçonné d'avoir modifié les fils d'actualité de ses abonnés pour favoriser l'élection du président Thruss ou encore il faudra pirater un homme d'affaires ayant acquis l'unique album d'un groupe de rap.

Dès les premières minutes de jeu, l'ambiance et les situations font penser aux opérations d'Anonymous ou à la série Mr. Robot. Les personnages sont hauts en couleur et charismatiques. Il n'a jamais été aussi cool et fun d'incarner un pirate informatique. Avec son smartphone, Marcus est par exemple capable de prendre le contrôle à distance de véhicules connectés et d'accéder aux téléphones des passants et fouiller dans leur vie privée, voire dans leur compte en banque. Il peut aussi se connecter et pirater tout le matériel électronique de la ville.

Un monde hyper dynamique

Contrairement à un jeu comme Mafia III où le monde ouvert n'avait pas grand intérêt, la ville de Watch Dogs 2 grouille de vie. Dans les rues, les PNJ (personnages non jouables) vaquent à leurs occupations, discutent entre eux, promènent leur chien et passent de coups de fils. San Francisco est remplie de choses à faire. On peut se transformer en chauffeur Uber pour gagner un peu d'argent, prendre des selfies près des monuments emblématiques, faire les boutiques ou encore participer à des courses de karts électriques ou de drones. C'est simple, il n'avait pas été aussi plaisant de se balader et d'errer sans buts dans un monde ouvert depuis GTA V.

San Francisco magnifique

Les missions principales et secondaires du jeu vous occuperont une bonne trentaine d'heures. Et cela, sans compter tous l'aspect multijoueur du jeu qui n'était pas disponible au moment de notre test. Côté gameplay, il faut jongler entre les différentes fonctionnalités du smartphone, les armes à feu et les deux drones téléguidés qui sont bien plus que des gadgets dans le jeu. Au début, c'est un peu compliqué mais à terme, cela offre une infinité de possibilités pour réaliser les missions et les objectifs. S'il est possible d'utiliser la méthode forte, l'approche conseillée reste le hacking et l'infiltration. Cela vous évitera d'avoir la police et le FBI sur le dos. Il est d'ailleurs possible de terminer le jeu sans tirer le moindre coup de feu.

Graphiquement, Watch Dogs 2 est une excellente surprise. L'environnement coloré et rayonnant contribue à la réussite de cet opus. De la prison d'Alcatraz à la Silicon Valley en passant par le Golden Gate, tous les endroits emblématiques de la baie de San Francisco sont parfaitement reproduits. Si Watch Dogs 2 est une réussite, tout n'est pas encore parfait. On regrettera une difficulté mal dosée entre les missions, des fusillades parfois brouillonnes, la conduite des véhicules qui manque vraiment de réalisme ou encore une bande-son loin d'être mémorable.

Mais ne boudons pas notre plaisir, dans sa catégorie, Watch Dogs 2 s'impose comme le meilleur jeu de cette fin d'année. Joli, varié, fun et plaisant, il vous occupera des dizaines d'heures durant vos longues soirées d'hiver.

5/5

https://www.youtube.com/watch?v=ncIFycsJqBc