Quatre jours pour fêter la musique

Quatre jours pour fêter la musique
Ph. D.R.

Ce soir déjà, la musique sera en fête un peu partout en Wallonie et à Bruxelles. Des centaines de concerts, expos, animations ou autres démonstrations de danse se dérouleront jusqu’à lundi. De quoi redonner du baume au cœur aux amateurs de concerts live.

Les Belges à l’honneur

Si cette 36e édition peut finalement se tenir, la crise sanitaire impactera tout de même l’événement musical gratuit, dont la programmation est allégée. Un peu moins de concerts sont ainsi prévus, et ils pourront accueillir moins de public. Avec, bien sûr, masque et distanciation sociale au programme. Plusieurs événements nécessitent également une réservation.

Il y en aura cependant pour tous les goûts et tous les âges, avec du rock, du rap, du classique ou de l’électro. Pour cette édition un peu spéciale, ce sont les Belges qui sont mis à l’honneur, et particulièrement tous les groupes et artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui ont une actualité discographique ou qui ont vu leurs sorties bousculées ces derniers mois.

À Bruxelles

Deux révélations belges, Charles et Noé Preszow avec son premier album « A Nous », ouvriront demain soir le bal des concerts donnés au Cirque Royal (200 personnes assises). Nicolas Michaux défendra samedi son deuxième album « Amour Colère », suivi de Saule et David Numwami. Dimanche, on pourra notamment découvrir River Into Lake, le projet indie-pop de Boris Gronemberger, qui avait travaillé avec les Girls in Hawaaï.

Deux scènes, un espace foodtrucks et un bar accueilleront aussi les amateurs de musique sur l’esplanade de la Cité administrative (400 spectateurs debout), derrière la colonne du Congrès. On pourra y voir samedi le rappeur Frenetik, le duo transe La Jungle ou encore le quatuor rock BRNS. Claire Laffut et Great Mountain Fire seront notamment au programme du dimanche.

Le Botanique accueillera quant à lui samedi les chansons popette décomplexées et intimes de Pierres ainsi que la pop urbaine d’Okamy dimanche. Des concerts sont enfin prévus le 21 juin au Vaux-Hall, avec à l’affiche : Lo, qui réalisera un véritable marathon musical dans plusieurs provinces, mais aussi le groupe Tukan ou encore le duo elctro-jazz bruxellois Glass Museum.

Quelques activités « jeune public » seront également proposées ces 19 et 20 juin à Bruxelles. Les bambins pourront voir le duo Ici Baba, participer à un atelier avec l’Amadeo Kollectif ou encore découvrir le ciné-concert « Le Chat et la Renarde » au Cirque Royal.

En Wallonie

À Namur, « Musiques à tous les étages » propose des concerts acoustiques dans des lieux parfois atypiques, privilégiant les cours, jardins et terrasses. Braine-le-Comte a, elle, décidé de s’en tenir à des concerts sur deux jours, avec chaque fois trois artistes ou groupes en représentation. Le public devra rester assis et le service se fera à table. La Ville de Visé participera, elle, pour la première fois, avec quatre scènes installées dans le centre.

À Liège, le KulturA prévoit deux soirées métal avec, à l’affiche vendredi soir, Down To Dust et Keep it deep, ainsi que Mer Morte et MMUURR samedi. En parallèle de la soirée rock du vendredi, Urban Ardent convie les spectateurs à une soirée rap/hip-hop/r’n’b.

Expos et parcours musicaux

Outre les concerts, des expositions sont aussi au programme comme au centre culturel liégeois Les Chiroux qui proposera de s’intéresser à la place des femmes dans le jazz à travers les pochettes de disque. Plusieurs parcours musicaux ont aussi été imaginés, notamment « La caravane passe » à Frasnes-lez-Anvaing les 19 et 20 juin.

Comment participer ? Rendez-vous sur le site fetedelamusique.be pour vous inscrire. Vous y retrouverez la programmation complète