La dernière BD de Riad Sattouf ne se lit pas, elle se dévore!

La dernière BD de Riad Sattouf ne se lit pas, elle se dévore!

L'auteur nous emmène cette fois dans un petit village de Syrie où Riad, le personnage le représentant enfant, vit avec ses parents et son frère. Nous sommes en 1985. Il a, à l'époque, 7 ans. Sa mère n'aspire qu'à une chose : rentrer en France. Son père, lui, espère faire une grande carrière en Syrie.

 

Au fil de ce troisième tome, on découvre une Syrie que nous, Occidentaux, nous ne connaissons pas. Nous la découvrons à travers les yeux d'un petit garçon –le principe même de ‘L'Arabe du futur'- qui fera tout pour être un enfant modèle de peur de connaître les sévices du professeur, pour se faire aimer de ses cousins malgré les différences -Riad est un enfant métisse, né d'une mère française-, pour ne pas décevoir son père qu'il admire tant.

C'est là que l'on reconnait une nouvelle fois le génie de Riad Sattouf. Il sait transcender l'histoire d'un enfant qui découvre le monde qui l'entoure et la rendre universelle pour que tout lecteur puisse s'identifier et retourner dans sa propre enfance. Le tout dans un contexte historique des plus intéressants, qui nous transporte dans un Moyen-Orient dirigé par des dictateurs considérés par la majorité de la population locale dont le père de Riad comme des grands hommes qui ont su changer leur destin et celui de leur pays.

Bref, une fois de plus nous ne sommes pas déçus par ce que nous propose l'auteur, et nous attendons avec impatience le prochain tome !

« L'Arabe du futur 3 : Une jeunesse au Moyen-Orient (1985-1987) », de Riad Sattouf, éditions Allary, 160 pages, 20,90€

4/5