Un journaliste flamand agressé à cause de son homosexualité: «Un matin typique à Bruxelles»

Un journaliste flamand agressé à cause de son homosexualité: «Un matin typique à Bruxelles»
Ph. Twitter

Riadh Bahri, journaliste pour la VRT, a expliqué sur son compte Twitter avoir été agressé ce matin à Bruxelles alors qu’il promenait son chien. « Un homme m’a demandé mon chemin. J’ai été trop gentil et trop naïf en répondant », explique-t-il. « Recevoir des coups, être frappé. Chaîne arrachée et volée. Entendre ‘sale homo’. Un peu pleurer dans la rue. Être fâché. Déprimé, de nouveau. Un matin typique à Bruxelles », peut-on lire dans son tweet qu’il termine par le hashtag TGIF, ou plutôt « Thanks god it’s friday ».

«Je suis surtout choqué»

Le journaliste explique avoir ensuite été pris en charge par la police. « Je n’ai pas de blessure visible. J’ai mal à la cage thoracique après avoir reçu quelques coups. Mais je suis surtout choqué. Et très triste ».

Pour conclure, Riadh Bahri remercie les policiers qui l’ont pris en charge. « Je suis entré en pleurs au commissariat, mais les agents ont été si gentils que je suis ressorti avec un sourire ». « Je n’ai pas de grave blessure. Pas de souci, donc. Tout va bien aller », a-t-il conclu.

Des messages de soutien

Depuis cette annonce, le journaliste reçoit de nombreux messages de soutien, indique Sudinfo. La Ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden s’est notamment exprimée : « Incompréhensible. Inacceptable. Prends soins de toi, Riadh, et n’arrête jamais de croire en toi ».