Un homme de 25 ans inculpé pour le meurtre de Mounia, tuée devant son bébé à Evere

Un homme de 25 ans inculpé pour le meurtre de Mounia, tuée devant son bébé à Evere
Ph. Sudpresse

L’analyse des traces de sang sur son sweat-shirt a démontré qu’il s’agissait bel et bien du sang de la victime ; Brice s’était essuyé ses mains remplies du sang de Mounia dessus. Par ailleurs, son couteau (dont il avait nettoyé la lame mesurant environ 9 centimètres) était bien l’arme du crime, comme l’expliquent nos confrères de Sudinfo.

Rappelons en sus que les deux témoins oculaires du crime, une adolescente qui a compressé les blessures de la victime et un adolescent qui a couru après lui, l’avaient également reconnu formellement après avoir regardé attentivement un panel de ses photos et l’une de ses vidéos. Toutefois, le mobile du crime n’a malheureusement pas pu être éclairci à ce stade.

Le jeune homme vivait à 300 mètres de l’endroit du crime et pourrait avoir frappé au hasard. Une source proche de l’enquête précise que depuis son arrestation, le suspect ne dit rien et est « comme une plante ».