Toujours plus d’établissements bruxellois concernés par des accusations de viols: «Ce ne sont pas des cas isolés»

Toujours plus d’établissements bruxellois concernés par des accusations de viols: «Ce ne sont pas des cas isolés»

Le 14 octobre dernier, près de 1.300 personnes ont pris part au Cimetière d’Ixelles à une marche en soutien aux victimes de violences sexuelles après les témoignages de viols et agressions sexuelles qui visent un employé des bars Waff et El Café. Depuis, les témoignages de ce type se multiplient. Et de nombreux bars bruxellois sont concernés. C’est en tout cas ce qu’on peut constater en visitant le compte Instagram « Balance ton Bar » qui publie anonymement des témoignages de personnes agressées sexuellement ou droguées dans les bars bruxellois.

Le Bloody Louis, le You, Les Jeux d’Hiver, le Mirano, Madame Moustache, le Murmure à Ixelles, le Rock Classic, le Café Central ou encore le Bonnefooi… Aucun établissement ne semble échapper aux témoignages qui affluent en masse sur le page. Et de nombreuses histoires présentent un point commun : la perte de connaissance après un ou deux verres.

« Il y a un grand besoin d’un espace de parole pour les femmes, qu’on puisse prouver que ce ne sont pas des cas isolés mais qu’il y a un réel problème systémique, énormément de femmes sont concernées », indique à Bx1 Maïté, qui a créé le compte « Balance ton Bar » il y a une semaine.