Le périmètre de sécurité autour de l’école d’Anderlecht où un tir a retenti est levé

Le périmètre de sécurité autour de l’école d’Anderlecht où un tir a retenti est levé
Ph. Belga d’illustration

Aucun suspect n’a encore été interpellé, selon les autorités policières. « Le suspect n’a pu être retrouvé lors de la fouille. Il semblerait qu’il ait pris la fuite avant l’arrivée des services de police », a précisé le parquet de Bruxelles. « Un pistolet d’alarme aurait été retrouvé à proximité de l’école et a été saisi pour suite d’enquête ».

Une personne a tiré, probablement avec un pistolet d’alarme, à l’intérieur de l’Institut de la Providence à Anderlecht, lundi en début d’après-midi. Le retentissement a provoqué une certaine panique et les professeurs ont demandé aux élèves de se réfugier dans la salle de gymnastique en attendant la police. Celle-ci est intervenue ensuite et a dressé un périmètre de sécurité.

Une fouille effectuée

Les élèves ont été contrôlés par les policiers avant d’être autorisés à quitter l’école. Les forces d’intervention ont effectué une fouille de l’établissement afin d’identifier l’auteur du tir, en vain. Aucun suspect n’a été interpellé, mais l’enquête se poursuit. L’auteur est probablement un élève mais ceci n’est pas encore confirmé.

Un professeur a été menacé par le tireur, mais personne n’a été blessé et aucune prise en otage n’a eu lieu.

« Ce 23 mai 2022 dans l’après-midi, les services de police ont été appelés à intervenir à Anderlecht, à l’Institut de la Providence, pour un homme armé. Dès leur arrivée sur place, la police a mis tous les élèves et les professeurs en sécurité. Il n’y a eu aucun blessé suite aux faits », a indiqué le parquet de Bruxelles.

L’enquête suit son cours

« Un périmètre de sécurité a été mis en place et la police a procédé à une fouille complète du bâtiment. Le suspect n’a pu être retrouvé lors de cette fouille. Il semblerait qu’il ait pris la fuite avant l’arrivée des services de police. Un pistolet d’alarme aurait été retrouvé à proximité de l’école et a été saisi pour suite d’enquête. Plusieurs témoins des faits sont actuellement entendus par les services de police », a ajouté le parquet. « L’enquête suit son cours afin de déterminer les circonstances exactes des faits ».