La Stib revisite la Brabançonne pour l’Euro

La Stib revisite la Brabançonne pour l’Euro
Ph. Stib

Alors que l’EURO 2021 vient de commencer, la STIB a lancé sa « New Brabançonne ». En « remixant » l’hymne en version hip-hop bien bruxelloise, la STIB encourage tous les supporters à faire vibrer notre équipe nationale. « Imprégnée de la jeunesse bruxelloise et de sa culture street, la New Brabançonne donne un sens nouveau aux paroles vintage de notre hymne », explique Joost Berends, directeur de la création chez mortierbrigade, l’agence de communication chargée des campagnes de la STIB à Sudinfo.

Un clip vidéo dans lequel des supporters bruxellois de tous âges portent la « voix » de leur pays a été mis en ligne. Parmi eux, vous reconnaîtrez notamment deux artistes montants de la scène hip-hop belge : Chibi Ichigo et Eddy Ape. « Ce sentiment de groupe, tout le monde qui soutient la même chose, c’est ça qui est génial ! » déclare Chibi Ichigo. «C’est clair. En tant que belge-congolais, c’est un honneur pour moi d’avoir été sélectionné pour représenter la diversité culturelle de mon pays. Avec cette reprise de l’hymne national, c’est un peu comme si j’étais devenu un Diable Rouge à part entière » raconte Eddy Ape, plein d’entrain.

Les paroles inchangées

La New Brabançonne fera vibrer les murs des stations de métro tout au long de l’Euro 2020 et un bus spécial, habillé aux couleurs de la Belgique, roulera dans Bruxelles. Une stratégie a été pensée sur les réseaux sociaux de la STIB de manière à faire participer le plus de monde possible.

« Le but est aussi de diffuser au maximum les paroles de la Brabançonne. Si nous avons modernisé l’arrangement, les paroles, elles, restent inchangées bien sûr. On espère que cette version actuelle de notre hymne va parler aux Bruxellois… et même au-delà, à toute la Belgique ! », explique Barbara Foucart, Brand Marketing Manager à la STIB.