La situation est «en train de déraper» au CHU Saint-Pierre: «Il y a une forme de ras-le-bol»

La situation est «en train de déraper» au CHU Saint-Pierre: «Il y a une forme de ras-le-bol»
Ph. AFP d’illustration

À Bruxelles, Charlotte Martin doit composer avec un taux de vaccination plus faible que dans le reste du pays, une situation qu’elle déplorait ce matin auprès de nos confrères de Bel RTL. Cette infectiologue au CHU Saint-Pierre a indiqué qu’il existait « une forme de ras--le-bol » chez elle et ses collègues.

« On a environ 25 patients hospitalisés pour la Covid pour l’instant : 5 ou 6 aux soins intensifs et une vingtaine dans nos unités non-intensives, et on a un vacciné de chaque côté. Donc on a 2 vaccinés en tout dans notre hôpital sur 25 personnes », a-t-elle expliqué. « Il faut se rendre compte que si on n’avait que des vaccinés hospitalisés aujourd’hui, on aurait 2 personnes et pas 25 personnes hospitalisées. »

Selon elle, si le nombre de contaminations continue d’augmenter de la sorte, il faudra purement et simplement déprogrammer des opérations et arrêter des consultations, ce qui pourrait s’avérer critique dans certaines situations urgentes.