Inauguration festive pour le tunnel Annie Cordy à Bruxelles

Inauguration festive pour le tunnel Annie Cordy à Bruxelles
Belga / N. Maeterlinck

Le ruban a été coupé à l’entrée Basilique devant le Parc Elisabeth en présence de la nièce de la chanteuse Michèle Lebon Cooreman, des élus régionaux Bernard Clerfayt (DéFI), Pascal Smet (one.brussels), Elke Van den Brandt (Ecolo) et Nawal Ben Hamou (PS), ainsi que des bourgmestres Ahmed Laaouej (PS), Catherine Moureaux (PS), Christian Lamouline (Les Engagés) et Pierre Kompany (ProGanshoren).

« Après 4 années de travaux, le tunnel Léopold II est enfin rénové », s’est réjouie la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt. « Quel meilleur moment pour le baptiser du nom de la formidable et pétillante artiste qui a été choisie par les Bruxellois ? ».

« Mise en valeur des femmes »

Réalisés avec un budget de 500 millions d’euros, les travaux initiés début mai 2018 ont pris fin en février dernier. Des fermetures ont eu lieu principalement la nuit et pendant des périodes estivales pour quelques phases délicates comme le désamiantage dans les premiers moments du chantier. Ce tunnel construit en 1986 dispose désormais de 18 sorties de secours, dont 12 nouvelles. Un premier exercice d’évacuation a été réalisé la semaine dernière par les services de secours. Avec ses 2,6 kilomètres, le tunnel Annie Cordy est le plus long de Belgique. Quelque 60.000 véhicules le traversent chaque jour.

« Une Région plus égalitaire passe aussi par la mise en valeur dans l’espace public des femmes », a souligné la secrétaire d’État à l’Égalité des chances Nawal Ben Hamou. « Nous avons souhaité placer l’inauguration du tunnel Annie Cordy sous le signe de la solidarité vis-à-vis des nombreuses femmes qui se battent chaque jour contre le cancer du sein. »

Une marche dans le tunnel était organisée dimanche. L’administration régionale en charge de l’égalité des chances equal.brussels sponsorisera les 2.500 premiers marcheurs inscrits pour parcourir le tunnel. Les bénéfices iront au Fonds Pink Ribbon, organisation nationale qui soutient les progrès dans traitements du cancer du sein, s’engage pour la qualité de vie des patientes touchées par la maladie et promeut le dépistage.

Près de 1.500 personnes se sont inscrites à la marche et d’autres s’y sont rendues sans s’annoncer. Leurs pas étaient rythmés par les chansons d’Annie Cordy, diffusées dans le tunnel.