Face à la surchauffe urbaine, voici les spots où se rafraîchir à Bruxelles

Face à la surchauffe urbaine, voici les spots où se rafraîchir à Bruxelles
Hans Lucas via AFP

Au centre de Bruxelles, les températures sont en moyenne plus élevées de 3°C qu’ailleurs dans la Région. Pour les habitants qui n’ont ni jardin ni piscine (comme la plupart des Bruxellois), pas toujours facile d’échapper à la chaleur.

En ville, il existe des points d’eau dont on peut profiter pour se rafraîchir. Juste devant la Bourse, le miroir d’eau rue Orts est complété par une série de jets d’eau. L’idéal pour petits et grands ! Pour s’asperger le visage ou faire des jeux d’eau, on trouve également des jets place Rogier et place de la Monnaie. C’est aussi le cas à Ixelles, sur les places Flagey et Fernand Cocq. S’arroser est aussi possible à Anderlecht (place Clémenceau), à Jette (place du Miroir), à Woluwe-Saint-Pierre (place Dumon) et sur la place Elisabeth à Schaerbeek. En revanche, il reste interdit de se baigner dans les fontaines, rappellent les autorités bruxelloises.

Des fontaines gratuites

En balade en ville ? Vous trouverez également de quoi vous désaltérer gratuitement aux quatre coins de la Région. Bruxelles compte en effet pas moins de 90 fontaines, dont une trentaine rien que dans le Pentagone.

L’ASBL Infirmiers de rue a d’ailleurs conçu une carte pour les localiser en un clin d’œil !

Ce plan est également affiché dans une cinquantaine de stations de métro à Bruxelles, grâce à un partenariat avec la STIB.

N’oublions pas non plus la fontaine de Vivaqua (entre la cathédrale Ste Gudule et la gare centrale), où il est possible de choisir la température de sa boisson et même d’obtenir de l’eau pétillante ! D’ici 2025, 100 nouvelles fontaines à eau seront inaugurées dans la Région.

Des îlots de fraicheur

L’ombre des arbres et les espaces verts peuvent parfois suffire pour échapper à la chaleur. Combinés avec des « espaces bleus » (étangs, fontaines, cours d’eau, etc.), ils constituent alors de véritables îlots de fraîcheur en ville. La température peut rapidement y baisser de plusieurs degrés. En centre-ville, c’est notamment le cas au parc royal ou au parc du Cinquantenaire.

Pour permettre aux Bruxellois de localiser facilement les zones plus fraîches de la région, Bruxelles Environnement a cartographié tous ces îlots de fraîcheur. Un coup de chaud ? Alors direction le Bois de la Cambre, le parc Roi Baudoin, celui de Laeken, le parc Josaphat ou pourquoi pas la forêt de Soignes.

Ici encore, toute baignade dans les étangs ou rivière est interdite. Mais on trouvera, notamment au parc Baudouin ou Josaphat, des installations d’eau où il est possible de se rafraîchir et de s’asperger.

Et pour une vraie baignade, rappelons enfin que 13 piscines publiques sont également réparties à Bruxelles.