Des tests d’alcoolémie seront obligatoires avant de démarrer ces trottinettes électriques

Des tests d’alcoolémie seront obligatoires avant de démarrer ces trottinettes électriques
Belga / J. Godbille

Le test cognitif sera rapide et facile à réaliser, assure Bolt. Il mesurera le temps de réaction à trois changements d’image, sachant que l’alcool affecte la vitesse de réaction. Si le temps pris dépasse un certain seuil ou si l’utilisateur décide de ne pas passer le test, l’application ne permettra pas de déverrouiller la trottinette et il sera redirigé vers un autre moyen de transport de l’opérateur de mobilité, comme le service de chauffeur à la demande. Celui-ci n’est actuellement disponible qu’à Bruxelles et dans la périphérie flamande de la capitale.

Dans un premier temps, l’application ne fera que déconseiller le trajet en trottinette. D’ici quelques semaines, lorsqu’un meilleur réseau de chauffeurs à la demande aura été développé, la réussite du test deviendra par contre obligatoire pour pouvoir en conduire une.

D’autres mesures pour renforcer la sécurité

Selon une étude récente menée au CHU Saint-Pierre de Bruxelles, un tiers des accidents de trottinettes dans la capitale sont liés à l’alcool et à la vie nocturne. La nouvelle fonction de sécurité avait déjà été précédemment lancée en Espagne et constituait alors une première mondiale.

«La sécurité de nos utilisateurs comme des cyclistes et des piétons est notre priorité absolue», insiste-t-on chez Bolt. Les trottinettes ne peuvent être utilisées qu’à partir de 18 ans, et non 16 comme le permet la législation belge, et leur vitesse est automatiquement limitée dans les zones piétonnes, comme celle entre la Bourse et la place de Brouckère, rappelle d’ailleurs l’entreprise d’origine estonienne. Une zone où de nombreux excès de vitesse ont récemment été constatés par la police.

Bolt, qui a lancé ses activités en Belgique il y a tout juste un an, a par ailleurs inauguré officiellement son nouvel entrepôt, dont l’objectif est de minimiser les trajets opérationnels. Les trottinettes ne se trouvant pas en rue y sont rassemblées et l’endroit héberge également un atelier d’entretien et de réparation. Il se trouve boulevard Reyers, à Schaerbeek, juste devant le siège de la RTBF et de la VRT.

La flotte globale de Bolt en Belgique compte entre 3.600 et 3.800 trottinettes.