Certaines écoles bruxelloises ont démarré la vaccination de leurs élèves: «Ils peuvent aussi apporter leur contribution»

Certaines écoles bruxelloises ont démarré la vaccination de leurs élèves: «Ils peuvent aussi apporter leur contribution»
AFP / A. Halada

L’école secondaire COOVI à Anderlecht, le Koninklijk Atheneum Unesco à Koekelberg et Don Bosco à Woluwe-Saint-Pierre ont commencé la vaccination de leurs élèves cette semaine, rapporte Bruzz. Ces établissements, tous situés à Bruxelles, ont pris cette décision pour remédier aux chiffres catastrophiques chez les jeunes dans la capitale.

En effet, seuls 20 % des jeunes de 12 à 17 ans à Bruxelles sont complètement vaccinés, tandis que 30 % d’entre eux ont reçu au moins une injection. Pour Sven Gatz (Open VLD), membre du Collège de la Commission communautaire flamande (VGC), chargé de l’Enseignement, il est important de leur faire comprendre l’importance qu’ils ont pour lutter contre la pandémie.

Contribuer à l’effort commun

« Nous espérons que les jeunes comprennent qu’ils peuvent aussi apporter leur contribution. Le vaccin est le seul moyen de se protéger et de protéger les autres contre une hospitalisation », explique-t-il. Dans les faits, les écoles organisent des trajets vers un centre de vaccination lorsqu’il est proche de l’établissement scolaire. Autrement, une équipe de vaccination se rendra sur place. Les élèves entre 12 et 15 ans doivent obtenir une autorisation écrite de leurs parents, mais les élèves de 16 ans et plus peuvent eux-mêmes prendre cette décision.

Si ces trois premières écoles montrent la voie, d’autres du secondaire néerlandophone vont suivre le pas. Avant la fin du mois d’octobre, les étudiants d’au moins 20 écoles auront reçu leur seconde dose.