Voyages, horeca, fin de la bulle: voici ce qu’il faut attendre du Codeco ce vendredi

Voyages, horeca, fin de la bulle: voici ce qu’il faut attendre du Codeco ce vendredi
Belga

Voyages, tests PCR, horeca, sport, événements, bulle sociale… le Comité de concertation de ce vendredi s’annonce, une nouvelle fois, chaud bouillant. S’il s’agira dans certains cas de valider des mesures déjà annoncées, des décisions fortes devront être prises, notamment concernant le pass sanitaire ou l’heure de fermeture des restaurants.

« Avant de parler des vacances, il faut se dire que le Comité de concertation va d’abord confirmer les mesures qui datent du 11 mai avec ce déconfinement et ces ouvertures des salles de spectacle, de fitness, de cinéma, des entraînements sportifs, des camps de jeunesse pour l’été… Il faudra donc d’abord confirmer tous ces points », a prévenu dans la matinée Pierre-Yves Jeholet.

Quelles modalités pour l’horeca ?

Une confirmation est notamment attendue, à savoir la réouverture, le mercredi 9 juin, des infrastructures intérieures des restaurants et des cafés entre 8h et 22h, autorisant jusqu’à 4 personnes par table (ou les membres d’un même foyer familial), moyennant une distance de 1,5 m entre les tablées. Le même jour, l’heure d’ouverture des terrasses passera de 22h à 23h30.

Une question se pose : ne serait-il pas plus logique d’harmoniser ces horaires en supprimant la fermeture à 22h ? Selon la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, l’heure de fermeture des terrasses et des restaurants en salle peut être harmonisée « à court terme » en raison des indicateurs épidémiologiques en baisse depuis maintenant plusieurs jours.

« C’est un sujet complexe », a de son côté réagit Pierre-Yves Dermagne. « Il faut tenir compte de différents paramètres. D’un côté, il y a évidemment une nécessité pour l’Horeca d’ouvrir plus longtemps. Mais d’un autre côté, il y a des préoccupations au niveau du maintien de l’ordre dont on doit tenir compte également. On va donc essayer de trouver un équilibre. Ce que je peux déjà vous dire par contre, c’est qu’on a un accord de principe pour que les hôtels puissent ouvrir dès 6h et non 8h afin de proposer des petits-déjeuners. »

« Le début de la fin de la bulle »

Ce vendredi matin, Pierre-Yves Dermagne a déclaré au micro de la RTBF que ce Codeco marquait « le début de la fin de la bulle, et le début du retour à la vie normale, la vie en société. » Et d’ajouter : « on entre dans une deuxième phase, moins contraignante. Qui va miser sur l’intelligence et la bonne volonté des Belges. »

Du côté de l’événementiel, « la limite de 50.000 spectateurs pour les grands événements » sera tranchée au cours de cette réunion, a-t-il précisé. « Les grands événements seront soumis à des conditions strictes comme la vaccination ou un test PCR négatif. »

Tests et voyages

La question des tests PCR, et de leur gratuité, sera elle aussi sur la table des négociations, au chapitre des modalités de voyage à l’étranger.

En effet, le 1er juillet doit entrer en vigueur le certificat covid européen qui permettra de voyager au sein de l’UE.

Ce vendredi, la Belgique doit déterminer les modalités de mise en œuvre du système sur son territoire, notamment qui peut être considéré comme vacciné (à partir de la première ou de la deuxième dose) et comment les tests PCR seront offerts.

Jeudi à la Chambre, le Premier ministre, Alexander De Croo, et le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, ont fait savoir qu’ils proposeraient d’offrir deux tests gratuits pour les personnes qui n’ont pas encore eu la possibilité de se faire vacciner. Pas question pour eux d’une gratuité totale des tests PCR dès lors que des gens ont eu l’occasion de se faire vacciner et ne l’ont pas saisie.