Voici ce qu’il faut attendre du comité de concertation de ce lundi

Voici ce qu’il faut attendre du comité de concertation de ce lundi
Belga

À l’heure actuelle, 66,9 % de l’ensemble des Belges ont reçu une première injection et 45,9 % sont totalement vaccinés, selon les chiffres dévoilés samedi par la Task Force vaccination. Pour les plus de 18 ans, ces chiffres passent à 82 % de vaccinés en première dose et 57,3 % pour les deux doses.

Dans ce contexte, la vaccination obligatoire du personnel soignant n’est pas sur la table, contrairement à la voie choisie par d’autres pays européens, a affirmé ce dimanche le Premier ministre Alexnader de Croo sur VTM Nieuws. « Quand je vois le chemin parcouru ces derniers mois pour convaincre les gens, il n’en est pas question », a-t-il dit.

On constate actuellement une poussée du variant Delta dans notre pays. Il représente désormais deux tiers des contaminations. Pour Alexander De Croo, cette situation n’est toutefois pas alarmante dans la mesure où l’augmentation des infections ne se traduit pas par une hausse des hospitalisations.

« Nous devons rester prudents, mais aussi ne pas paniquer face à la hausse des contaminations », a analysé le Premier ministre Alexander De Croo sur VTM. « La campagne de vaccination fonctionne. Nous n’allons pas nous relâcher, mais nous n’allons pas non plus renoncer à nos libertés. » Comprenez : ni durcissement des mesures, ni assouplissements supplémentaires lors du comité de concertation de ce lundi. Il s’agira plutôt d’évaluer l’efficacité des mesures actuellement en vigueur.

Quid des festivals ?

En ce qui concerne les grands événements et festivals tels que le Pukkelpop, le Premier ministre a insisté sur l’utilisation correcte des coronapass. « Nous n’allons pas commettre les erreurs que, par exemple, les Pays-Bas ont faites », a-t-il souligné. « Pour les coronapass, il faut avoir été entièrement vacciné depuis quinze jours ou recourir à un test PCR de haute qualité. Nous allons également empêcher les gens de tricher avec les coronapass. Je suis convaincu que le secteur de l’événementiel saura y faire face. »

Le fédéral et les entités fédérées devraient également confirmer les mesures attendues pour les mois d’août et septembre, relatives aux événements intérieurs, aux cultes, aux camps de jeunesse, aux foires commerciales et aux marchés pour lesquels les jauges de public devraient être revues à la hausse dès le mois d’août.

Le comité de concertation débutera à 14h00.